Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/07/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Atelier de

ROSSO FIORENTINO


Ecole florentine

Les adorateurs de Cybèle

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1581, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII5029
MA4710

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Atelier de ROSSO FIORENTINO
K. Kusenberg

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
PRIMATICCIO Francesco
Morel d'Arleux (Inv. ms)
ROSSO FIORENTINO
E. Jabach (Inv. ms)
ROSSO FIORENTINO
F. Reiset (Inv. ms)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à PRIMATICCIO Francesco
Dominique Cordellier, 2004
Copie d'après ROSSO FIORENTINO
S. Béguin et S. Pressouyre, 1972

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, pinceau et lavis brun, rehauts de blanc, tracé préparatoire à la pierre noire, sur papier lavé de beige. Angle inférieur et bord gauche découpés et complétés. Collé en plein. Restauré en 2004
H. 00,542m ; L. 00,381m

HISTORIQUE :
E. Jabach, paraphe (L. 2959) ; dessin d'ordonnance ' collé et doré ' ; au verso du montage à bande dorée, numérotation à la sanguine : 186 et f° f° (L. 960 a) ; Inventaire Jabach : Ecole de Florence, n° 186 (Rosso) - Acquis pour le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) et numérotation : cent quatrevingt six ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 186 Plusieurs bergiers qui jouue figures entiere aupres leur troupeau a la plume lavé et rehaussé d s de 17 pouce de long sur 23 pouce de haut dudit [de Rosso]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.618, chap. : Ecole de Bologne, carton 42. (...) Num¿ro : 4710. Nom du ma¿tre : Idem [[ Primaticcio, Francesco /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 103. D¿signation des sujets : Sujet inconnu. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 54 x L. 38cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 2francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
Autrefois donné à Rosso Fiorentino par E. Jabach, classé à Primatice par Morel d'Arleux (Inv. ms), puis rangé parmi les originaux de Rosso par F. Reiset (Inv. ms), ce dessin a été reclassé parmi les feuilles de son atelier (voir cahier de reclassement [reclassement 2005], Louvre, Cabinet des Dessins) en suivant une proposition faite par K. Kusenberg ('Le Rosso', Paris, 1931, p.149, n°16), qui l'a mis en relation avec le relief en stuc qui se trouve à droite de la fresque de la 'Mort d'Adonis' de la Galerie François Ier à Fontainebleau (mur sud). S. Béguin et S. Pressouyre (in Revue de l'Art, n° 16-17, 1972, p. 130-131, fig. 190) y ont vu une copie anonyme, tandis que A. E. Carroll (in cat. exp. Rosso fiorentino..., Washington, National Gallery, 1987-1988, p. 249 note n° 6) l'a considéré comme un fragment d'un carton pour la tapisserie de Vienne (Kunsthistorisches Museum, CV/2). En revanche, D. Cordellier (cat. exp. Primatice, maître de Fontainebleau, Paris, musée du Louvre, 2004, n° 12) l'a attribué à Primatice en y reconnaissant, vu la parfaite correspondance des dimensions, le patron du stuc de la Galerie de François Ier. Le sujet a été identifié par S. L¿vgren ('Il Rosso Fiorentino a Fontainebleau', in Figura, I, 1951, p. 68-69) et interprété par E. Panofsky (in Gazette des Beaux-Arts, LII, n° 2, septembre-octobre 1958, p. 143) comme une allusion au supplice infligé à Sébastien de Montecuccoli pour avoir empoisonné le dauphin François en 1536. Pour une notice et une bibliographie voir D. Cordellier, op. cit.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Fontainebleau, château, Galerie de François Ier, oeuvre en rapport, Vienne, Kunsthistorisches Museum, oeuvre en rapport
Personnes : François Ier, roi de France+ - Cybèle+ - Adonis+ - Montecuccoli, Sébastien de+ - François, dauphin de France+
Sujets : MYTHOLOGIES - combat - Sacrifice à Cybèle - Animal, chèvre
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - pinceau - rehauts de blanc - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 252