Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 24/10/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GOYA Y LUCIENTES Francisco de


Ecole espagnole

'Parten le vieja' ('Ils coupent la vieille')

Vers 1796/1797

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 6914, Recto

Numéros de catalogue :
Inv. Ecole espagnole k189

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GOYA Y LUCIENTES Francisco de

TECHNIQUES :
Grattoir, pinceau et lavis d'encre de Chine, sur papier vergé blanc. Traits d'encadrement au pinceau et au lavis gris. Annotations manuscrites autographes, au pinceau et à l'encre de Chine, en bas : 'Parten la Vieja'. Traces de papier rose sur les bords. Filigrane visible ('Fragment' B. III ; Grassier, 1973, p. 47). Notice d'un catalogue de vente : 'Hôtel Drouot, vente du 19 juin 1906. Estampes anciennes et modernes. Tableaux, dessins. Delestre , comm. priseur, Delteil, expert'. Dessin restauré
H. 00,208m ; L. 00,124m

HISTORIQUE :
Javier Goya y Bayeu (1828) - Mariano Goya y Goicoechea (1854) - Federico de Madrazo et/ou Roman Garreta y Huerta (vers 1855-1865) - Paul Lebas, Paris - Vente anonyme, Paris, Hôtel Drouot, 3 avril 1877, n° 65 : 'Il coupe la vieille' (sic) - de Raincy - G. Poelet, Paris ; vente publique G. Poelet, Paris, Hôtel Drouot, 19 juin 1906 - Paul Henri Charles Cosson, Paris - Légué au Musée du Louvre en 1926 ; marque du Musée (L. 1886 a), en bas à gauche.
Dernière provenance : Cosson, Paul Henri Charles
Mode d'acquisition : legs
Année d'acquisition : 1926


COMMENTAIRE :
'Cette feuille et les suivantes (RF 6914 verso, RF 6912 recto et verso) font partie de l''Album B' (...). L''Album B', ou 'Album de Madrid', fut commencé peu après l''Album A' ou 'Album de Sanlucar' pendant le séjour de Goya à Sanlucar de Barrameda auprès de la duchesse d'Albe, entre 1796 et 1797. (...) La figure de droite cache un repentir très visible qui paraît précéder le dessin actuel. Lopez Rey (1946) en donne une interprétation générale acceptée. Goya représente ici une scène de mi-carême telle qu'elle se passait dans la tradition andalouse rapportée par un contemporain de l'artiste, don José Blanco White (1775-1841), connu sous le pseudonyme de Leucadio Doblado, un ami de Goya présent à Cadix au moment du Carnaval. Dans ses 'Lettres d'Espagne', le prêtre Blanco White raconte que les privations du carême étaient accueillies par une fête bruyante et les jeunes gens faisaient sonner les crécelles aux cris de 'Aserrar la vieja ; la picara pelleja' ('Scier la vieille ; lui piquer la peau'), puis ils finissaient par scier en deux le mannequin d'une vieille femme, emblème du carême. (...) L'iconographie de ce dessin fut reprise par Goya dans l''Album G' (1824-1828) (G. 14 ; Gassier, 1973, p. 516, 561) récemment retrouvé, et actuellement au musée de l'Ermitage (Ilatovskaya, 1996, cat. 3, p. 23-24 ; anc. coll. Gerstenberg, Grünewald). (...).' (Boubli, Musée du Louvre, Inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, n° 189, p. 164, 165)

INDEX :
Collections : Madrazo - Cosson, Paul Henri Charles - Lebas - Poelet, G. - Goya, Javier - Goya y Bayeu, Javier - Goya y Goicoechea, Mariano - Madrazo y Kuntz, Federico - Garreta y Huerta, Roman - Lebas, Paul - Raincy, de
Lieux : Saint-Pétersbourg, Musée de l'Ermitage, oeuvre en rapport, Paris+, Paris, Hôtel des ventes Drouot+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Sujets : carnaval - caricature - Allégorie de l'Avidité - Goya y Lucientes, Francisco de, Album B ou Album de Madrid
Techniques : encre de Chine - lavis gris - papier vergé - papier blanc - papier rose - pinceau - lavis d'encre de Chine - grattoir - filigrane

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 21, p. 308