Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/01/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PERRET Marius


Ecole française

Musicienne vietnamienne assise jouant du luth

Vers 1902

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 24038, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
LUX1509

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B1025

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PERRET Marius

TECHNIQUES :
Aquarelle et gouache sur traits de crayon noir, rehauts d'encre de Chine ; papier très épais. Annotation en caractères chinois incomplets, en bas à droite, à l'encre de Chine, donnant vraisemblablement le prénom de la musicienne : 'Petite réussite'. Inscription en haut à gauche, au crayon, transcription phonétique approximative de ce prénom : 'Tâa (ch)', répétée au verso dans la même technique : '(Tâas)'. Cachet de l'artiste à l'encre rouge, en bas à droite.
H. 00,378m ; L. 00,263m

HISTORIQUE :
Musée National du Luxembourg ; reversement au musée du Louvre en 1933 (L 1886 a).
Dernière provenance : Musée National du Luxembourg
Mode d'acquisition : reversement
Année d'acquisition : 1933


COMMENTAIRE :
'La préparation d'une ambitieuse composition, proposant la reconstitution d'un orchestre indochinois, conduit Perret à exécuter une série de portraits isolés, découverts lors de l'exposition rétrospective de l'artiste à Paris en 1902 : chef d'orchestre chinois et jeunes musiciennes annamites dont subsistent, semble-t-il, les deux seules aquarelles du Louvre ; celles-ci furent préparées par une pénétrante feuille d'études de têtes, elle aussi disparue (L. Bénédite, 'Figures d'Extrême-Orient, à propos de l'exposition posthume des oeuvres de Marius Perret', 'Art et Décoration', mars 1902, repr. p. 70). La mort de Perret empêcha l'aboutissement du projet qui dénote l'originalité de sa démarche. Selon Bénédite (1902, p. 72), il convient d'adjointe à cet ensemble les deux danseuses cambodgiennes de Phnom Penh en 1900 (RF 24035).' (C. Scheck, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 1025, p. 263.) Voir également RF 24036. Au verso de l'encadrement. Etiquette indiquant l'envoi de cette aquarelle à l'exposition de Marseille sous le n° 295. Encadrée.

INDEX :
Collections : Paris, Musée du Luxembourg
Lieux : Marseille+, Asie+, Cambodge+, Vietnam+, Phnom Penh+, Extrême Orient+
Sujets : luth - musicienne
Techniques : crayon - crayon noir - encre de Chine - gouache - papier épais - aquarelle - rehauts d'encre de Chine - crayon noir (traits) - mine de plomb

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 25, p. 51