Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 24/11/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele


Ecole florentine

Figure d'homme revêtu d'une cotte d'armes, soutenant une poutre

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1519, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII366
MA362

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele
Morel D'Arleux

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele
Morel d'Arleux (Inv. ms)
Copie d'après RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele
F. Reiset (Inv. ms)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele
B. Davidson, 1967

TECHNIQUES :
Pierre noire, sur papier beige. Collé en plein.
H. 00,560m ; L. 00,335m

HISTORIQUE :
Cabinet du Roi ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207).
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.48, chap. : Ecole florentine, suite du carton 2. (...) Num¿ro : 362. Nom du ma¿tre : Idem [[ Daniel de Volterre (Danielle Ricciarrelli) /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 28. D¿signation des sujets : Guerrier vu de face, en action de porter un fardeau. Dessin au crayon noir, et cartonné. Dimensions : H. 56,5 x L. 34cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33

COMMENTAIRE :
L'ancienne attribution à Daniele da Volterra, due à Morel d'Arleux (Inv. ms), a été a nouveau retenue (voir cahier de reclassement [reclassement 2005], Louvre, Cabinet des Dessins). Comme les INV 1514, 1516, 1521, 1522, 1523, 1525 et 1526, ce dessin avait été classé par F. Reiset (Inv. ms.) comme une copie d'après 'L'Invention de la Croix', fresque perdue, peinte par Daniele da Volterra dans Sant'Agostino, à Rome, et documentée par G. Vasari ('Le Vite de' più eccellenti Pittori, Scultori et Architettori', éd. Milanesi, Florence, 1906, VII, p. 59). B. Davidson ('Daniele da Volterra and the Orsini Chapel - II', in The Burlington Magazine, CIX, october 1967, p. 558-561 : Daniele da Volterra, original) l'a mit en rapport avec les fresques perdues de la chapelle Orsini (Trinité-des-Monts, Rome), en suggérant d'y voir une possible adaptation d'un des personnages du 'Miracle de la Vraie Croix' peints par Piero della Francesca à l'église de San Francesco, à Arezzo. Voir aussi P. Barolsky, 'Daniele da Volterra. A Catalogue Raisonné', New York et Londres, 1979, p. 117 ; cat. exp. 'Roman Drawings of the Sixteenth century from the Musée du Louvre. Paris', 1979, Chicago, Art Institute, sous n° 20.

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Rome, Trinità dei Monti, oeuvre en rapport, Rome, Eglise Saint Augustin, oeuvre en rapport, Arezzo, San Francesco, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Orsini, famille+ - Piero della Francesca+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Invention de la Croix - Miracle de la vraie croix
Techniques : papier beige - pierre noire

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 243