Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 16/02/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

JAQUOTOT Marie Victoire


Ecole française

Portrait de Marie Leczinska, reine de France

1820

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 35626, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII32991

LOCALISATION :
Réserve des miniatures, armoire 4
19

ATTRIBUTION ACTUELLE :
JAQUOTOT Marie Victoire
Inspiré par NATTIER Jean Marc

TECHNIQUES :
Miniature sur porcelaine. Cadre inscrit au verso : 'Marie Leczinska/ par/ Victoire/ Jaquotot/ Paris 1820/ d'Après Nattier'.
Forme : ovale
H. 00,068m ; L. 00,055m


COMMENTAIRE :
Un portrait du même modèle d'après Nattier est conservé à Londres (Wallace Collection). Copie d''après J.-M. Nattier, Versailles, Musée national du château, MV 5672, huile sur toile, H. 1,389 ; L. 1,07 m, signé et daté en bas à droite sur le marbre de la console : Nattier pinxit 1748 (aujourd'hui presque effacé). Exposé au Salon de 1748, n° 44 du livret. Ólafur Thorvaldsson (mail à la documentation du DAG, 21.09.15) indique que la première version du Portrait de Marie Leczinska, par Jean-Marc Nattier est à Versailles (Musée national du Château, signé et daté 1748, MV 5672), tandis qu'une copie de moindre taille est à Londres, Wallace Collection (huile sur toile, H. 0,545 ; L. 0,455 m, P437) ainsi qu'un portrait en miniature (Wallace Collection, sur ivoire, H. 0,059 ; L. 0,083 m, M119). Il existe plusieurs autres copies de ce portrait qui a été gravé par Jacques Nicolas Tardieu en 1755. Le musée du Louvre conserve le coffret de la tabatière du roi Louis XVIII (département des Objets d'art, MS 214) pour lequel était destinée cette plaque ovale. Conçu comme un médailler, ce petit meuble présentait trois tablettes coulissantes portant chacune huit miniatures sur porcelaine par Marie-Victoire Jaquotot. Au choix du roi, elles pouvaient alternativement s'enchâsser sur le couvercle de la tabatière (perdue) qui s'encastrait dans la partie interne du couvercle du coffre. En tout quarante-huit portraits en miniature furent peints par l'artiste, les vingt-quatre hors du coffret, dont celle-ci, sont conservées au département des arts graphiques (Daniel Alcouffe, Anne Dion-Tennenbaum, Pierre Ennès, Un âge d'or des Arts décoratifs, 1814-1848, Galeries nationales du Grand Palais, Paris, 10 octobre - 30 décembre 1991, cat. 25, 26, p. 105-110 repr. Anne Lajoix, Marie-Victoire Jaquotot, 1772-1855, peintre sur porcelaine, Troyes, Le Trait d'Union - Florence Hatier, 2006, Archives de l'art français, tome 38, Thèse de doctorat, Histoire de l'art, Paris I, 1992, PP 152, p. 121. Pour la peinture originale de Jean-Marc Nattier, lire : Xavier Salmon, Parler à l'âme et au cœur. La peinture selon Marie Leszczynska, cat. exp., Fontainebleau, Château de Fontainebleau, 18 juin - 19 septembre 2011, n° 1, p. 60-63 Xavier Salmon, Jean-Marc Nattier 1685-1766, Versailles, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, 26 octobre 1999 - 30 janvier 2000, RMN, Paris, 1999, n° 52, p. 197-200.

INDEX :
Lieux : Londres, Wallace Collection, oeuvre en rapport, Versailles, Musée national du château, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, département des Objets d'Art, oeuvre en rapport
Personnes : Marie Leszczynska, reine de France - Tardieu, Jacques-Nicolas, fils, gravure en rapport
Sujets : portrait - Salon de 1748 - Coffret de la tabatière du roi Louis XVIII
Techniques : miniature - peinture - porcelaine - miniature sur porcelaine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 15, p. 73