Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/10/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

JAQUOTOT Marie Victoire


Ecole française

La Vierge à l'oeillet d'après Raphaël

1817

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 35600, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII32964

LOCALISATION :
dépôt Sèvres, Musée de la céramique (Cité de la Céramique)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
JAQUOTOT Marie Victoire
Inspiré par SANTI Raffaello

TECHNIQUES :
Peinture sur porcelaine dure. Signé et daté en bas à gauche : 'Victoire Jaquotot / Peintre de Cabinet du Roi. / 1817'. Annotations et étiquettes : MNC 16855 ("16855" manuscrit à la craie noire en haut à gauche de la plaque métallique, au revers, légèrement caché par l'étiquette International Art Transport) ; 23 850 (imprimé sur une étiquette International Art Transport collée, au revers, en haut de la plaque métallique : "Artiste : VICTOIRE JACQUOTOT N/Réf. 23 850/ RAPHAEL Titre : VIERGE A L'OEILLET 50x40 AC Prêteur : MUSEE DE SEVRES") ; Cat. 52 (manuscrit au crayon graphite sur une étiquette rectangulaire blanche collée sur l'étiquette International Art Transport) ; C/ N°4 52 (manuscrit au crayon graphite sur étiquette rectangulaire blanche collée, au revers, en haut à droite) ; 13 (gravé dans le bois sur la tranche supérieure du cadre) ; "...CADRES... Frères ...37" (imprimé sur un morceau d'une ancienne grande étiquette arrachée - H. 4,7 cm ; Lo. 6,5 cm - collée au revers, à droite, sur le montant supérieur du cadre). Dimensions : Hors cadre (vue) : H. 0,292 m ; La. 0,23 m. Avec cadre métallique : H. 0,332 m ; La. 0,277 m. Avec cadre en bois : H. 0,482 m ; La. 0,418 m ; Pr. 0,086 m. L'encadrement : (style Napoléon III). Description du revers et du cadre : 1er cadre, intérieur, métallique à décor de rai-de-coeur et de palmettes, le second en bois recouvert de feuilles d'or est orné de palmettes flammées alternant avec des palmettes effilées.
H. 00,292m ; L. 00,230m


COMMENTAIRE :
'La Vierge à l'oeillet', d'après une version du tableau, huile sur bois de Raphaël, La Vierge à l'oeillet (ou La Madone aux oeillets ; en italien : La Madonna dei garofani) peint en 1506-1507 (Londres, National Gallery, Inv. NG 6596), alors en possession d'un amateur, et probablement l'un des tous premiers essais de l'artiste, dans un domaine où elle réussira admirablement et qui lui valut sans doute la pension de 1000 francs que Louis XVIII lui donna en 1818. (Grand-Palais, 1984). Exposition des Manufactures royales, 1818, n° 11. FAY-HALLE, Antoinette ; PREAUD, Tamara. Porcelaines de Sèvres au XIXè siècle. [Exposition, Sèvres, Musée national de céramique, 24 mai - 3 novembre 1975]. Paris, Éditions des Musées nationaux , 1975. (hors catalogue) THUILLIER, Jacques ; VASSELIN, Martine ; CUZIN, Jean-Pierre. Raphaël et l'art français. [Exposition, Paris, GNGP, 15 novembre 1983 - 13 février 1984]. Paris, RMN, 1983, p. 260, n° 387, ill. 23. LAJOIX Anne. Marie-Victoire Jaquotot, 1772-1855, Peintre sur porcelaine. Paris, Société de l'Histoire de l'Art français Paris, 2006, notice PS 130, p. 112-114, repr. p. 113.

INDEX :
Personnes : Vierge Marie - Louis XVIII, roi de France+ - Jésus Enfant
Sujets : Vierge à l'Enfant - Santi, Raffaelo, La Vierge à l'oeillet
Techniques : peinture - porcelaine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 15, p. 69