Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 21/11/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele


Ecole florentine

Femme drapée, agenouillée, le bras gauche tendu, la tête tournée à gauche

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 1499, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII340
MA336

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele
Morel D'Arleux

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele
F. Reiset (Inv. ms)

TECHNIQUES :
Sanguine. Collé en plein.
H. 00,413m ; L. 00,298m

HISTORIQUE :
Cabinet du Roi ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du Conservatoire (L.2207).
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.45, chap. : Ecole florentine, suite du carton 2. (...) Num¿ro : 336. Nom du ma¿tre : Idem [[ Daniel de Volterre (Danielle Ricciarrelli) /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : Une femme agenoux. Ces deux études sont dessinées à la sanguine, et se voient dans la descente de croix peint à la fresque dans l'Eglise de la Trinité du Mont, à Rome ; elles ont été exposées en l'an 12 sous les n° 76 et 77 et en 1811 sous les n° 107 et 108 mention d'exposition barrée au crayon Dimensions : H. 42 x L. 31cm. Origine : Idem & Collection ancienne ]] [Magazin] [[au crayon]].Prix de l'estimation de l'objet : 300francs. Emplacement actuel : Galerie d'Apollon. Observations : [Remis le 7 juin 1828 pour être exposé] [[à l'encre]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]] [[signe en forme de croix / au crayon / à gauche du n° d'ordre]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD33 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la référence à l'oeuvre achevé ainsi que les technique et numéros d'expositions, précisés dans la notice n° 337, concernent en fait les deux notices n° 336 et 337..

COMMENTAIRE :
Identifié par S. H. Levie ('Drie Figuren uit de Fresco's in de Orsini-Kapel van Daniele da Volterra, in 'Album Discipulorum aangebodenaan Professor Dr F. G. van Gelder', Utrecht, 1963, p. 60 et note n° 19, repr.) comme un dessin préparatoire à la figure féminine agenouillée en bas à gauche de la scène de 'L'Empereur Héraclius érigeant la vraie croix aux portes de Jérusalem' peinte par Daniele da Volterra dans la chapelle Orsini dans l'église de la Trinité-des-Monts, à Rome (fresques perdues). B. Davidson ('Daniele da Volterra and the Orsini Chapel - II*', in The Burlington Magazine, 775, vol. CIX, octobre 1967, p. 561 note n° 21) conteste cette interprétation et soutient que la figure, éclairée de la droite, ne pouvait pas prendre place sur le mur gauche de la chapelle, qui reçoit la lumière de la gauche. P. Barolsky ('Daniele da Volterra. A catalogue Raisonné', New York et Londres, 1979, p. 116, repr. ), en accord avec S. H. Levie, pense, au contraire, que l'éclairage pouvait provenir de la fenêtre placée au-dessus de l'autel. Cette figure de femme apparaît également dans une copie conservée à Montpellier, Musée Fabre (Inv. 864.2.690).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Montpellier, Musée Fabre, oeuvre en rapport, Jérusalem+, Rome, Trinità dei Monti, Cappella Orsini, oeuvre en rapport
Personnes : Orsini, famille+ - Héraclius+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Héraclius Ier, empereur, transporte la vraie Croix à Jérusalem
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 241