Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/12/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Draperie pour une femme, de profil

Vers 1663

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 27880, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII10932
MA10092

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G7640

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Sanguine, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige. Collé en plein (montage du XVIIIè siècle) ; annoté au verso du montage, à la plume et encre noire : '26 la nation'.
H. 00,397m ; L. 00,212m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de Jules Robert de Cotte (L. 1963); marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du premier Conservatoire (ancien L. 2207).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1258, chap. : Ecole française, carton 105. (...) Num¿ro : 10092. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 217. D¿signation des sujets : Etude de draperies. Dimensions : H. 39,5 x L. 21,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 10078, concerne en fait les notices n° 10078 à 10118..

COMMENTAIRE :
Le tableau 'La Vierge, la Madeleine... pleurant devant le corps de Jésus descendu de la croix' est connu par une planche de G. Rousselet (Weigert, 1965, n° 83 ; BnF, est., Ed 40) gravée en sens inverse, en 1663. Il comporte de nombreuses figures, contrairement au tableau 'Le Christ mort sur les genoux de la Vierge' que Le Brun a envoyé de Rome au chancelier Séguier (musée du Louvre, Inv. 2887 ; Thuillier, 1963, n° 8). Deux dessins du Louvre (Inv. 28382 et 27880) peuvent être mis en rapport avec ce tableau qui semble perdu. 'Etude pour le manteau de la Madeleine. Dans ce dessin, comme dans le dessin Inv. 28382, le style des draperies, creusées par de forts accents, est celui des recherches de Le Brun jusqu'en 1660. La gravure de Rousselet, datée de 1663, pourrait donc être postérieure de plusieurs années à la peinture.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 1332, p. 383).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Rome+, Paris, Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Marie Madeleine, sainte - Madeleine, sainte - Vierge Marie+ - Rousselet, Gilles, gravure en rapport - Jésus-Christ+ - Séguier, Pierre, chancelier+ - Marie, sainte+
Sujets : Déploration du Christ - ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Déploration - Déploration au pied de la croix - Le Brun, Charles, La Vierge, la Madeleine... pleurant devant le corps de Jésus
Techniques : encre noire - papier beige - rehauts de craie blanche - sanguine - collé en plein - craie blanche - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 371