Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/12/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Femme drapée, assise, un genou replié

Vers 1679

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 27825, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII10877
MA10038

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G7450

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles
Inspiré par RUBENS Peter Paulus

TECHNIQUES :
Sanguine, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige. Pierre noire avec rehauts de craie blanche pour les deux études séparées. Collé en plein (montage du XVIIIè siècle) ; annoté au verso du montage, à la plume et encre noire : '17 la nation'.
H. 00,278m ; L. 00,345m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de Claude Delamotte (L. 478) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1253, chap. : Ecole française, carton 104. (...) Num¿ro : 10038. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 163. D¿signation des sujets : Une femme assise et en prières. Dimensions : H. 28 x L. 34,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 10036, concerne en fait les notices n° 10036 à 10039..

COMMENTAIRE :
Etude pour le tableau 'La Descente de croix', commandé vers 1679 par le maréchal de Villeroy pour la chapelle de sa famille aux Carmélites de Lyon. En 1684, le Roi acquiert le tableau pour la chapelle du château de Versailles et Le Brun dut en faire une copie pour les Carmélites. La composition de Le Brun s'inspire directement du tableau de Rubens (conservé à Anvers) tout en étant moins tourmentée et plus lisible. Ce tableau, aujourd'hui conservé au musée des Beaux-Arts de Rennes (Inv. 811-1-1 ; fig. 87) est gravé par Benoît I Audran et par C. Duflos (Weigert, 1965, n° 82 ; Weigert, I, 1939, n° 41, p. 109). 'Etude pour une autre des Saintes femmes, assise, les mains jointes, au premier plan, à gauche de la composition. Dans la peinture, son manteau lui couvrira partiellement la tête. Une des études séparées reprend la jambe droite repliée sous la draperie, plus proche de la version finale. L'autre étude séparée est une première pensée pour la femme voilée que l'on aperçoit, en bas, à gauche, derrière les barreaux de l'échelle. (En rapport avec le tableau, cf. éventuellement Inv. 28811 et 28494).' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 1372, p. 393).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Versailles, château, chapelle, Anvers, Musée Royal des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Rennes, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Versailles, château, chapelle, oeuvre en rapport, Lyon+, Lyon, couvent des Carmélites, Lyon, couvent des Carmélites, oeuvre en rapport
Personnes : Louis XIV, roi de France+ - Audran, B., gravure en rapport - Villeroy, maréchal de+ - Jésus-Christ+ - Audran, Benoît I l'aîné, gravure en rapport - Duflos, Claude, gravure en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Descente de Croix - Saint Jean l'Evangéliste et les Saintes Femmes au pied de la Croix - Passion du Christ - Saintes Femmes au pied de la croix - Rubens, Peter Paulus, Descente de Croix - Le Brun, Charles, La Descente de Croix
Techniques : papier beige - pierre noire - rehauts de craie blanche - sanguine - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 364