Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/02/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Hercule assommant Cacus

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 27679, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII10727
MA9890

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6053

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Cercle de LE BRUN Charles
L. Beauvais, 2000

TECHNIQUES :
Pierre noire, avec rehauts de craie blanche, lavis gris, sur papier beige. Collé en plein ; annoté au verso du montage, de la main de Saint-Morys, à la plume et encre noire : 'Hercule terrassant Cacus - au crayon noir lavé d'encre de chine reaussé de blanc sur papier Bistre'.
H. 00,347m ; L. 00,495m

HISTORIQUE :
Ch.-P. de Saint-Morys, saisie des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du musée (L. 1886). Paraphe non identifié, en bas, à droite, au recto.
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1796

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1238, chap. : Ecole française, carton 102. (...) Num¿ro : 9890. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 16. D¿signation des sujets : Hercule assomme Cacus. Dessin aux crayons noir et blanc. Dimensions : H. 34,5 x L. 49cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
'Le soin apporté aux effets de lumière éclairant la scène montre que cette composition de l'atelier de Charles Lebrun, comme celle qui lui est associée sur un autre sujet tiré lui aussi des travaux d'Hercule (inv. 27680), a fait l'objet d'une étude poussée avant d'être abandonnée. Le demi-dieu personnifiant la force physique, déjà vainqueur de l'Hydre que l'on voit morte derrière lui, est en train de tuer le brigand Cacus qui lui a volé les boeufs de Geryon. Cet épisode n'appartient pas à la mythologie grecque, il apparait pour la première fois dans la littérature romaine. Au premier plan de ce dessin se trouve un dieu fleuve tiré peut-être des 'Métamorphoses', dans lesquelles le récit des douze travaux d'Hercule est l'oeuvre au chant IX du fleuve Achelous, « ses cheveux flottant sans apprêt sous une couronne de roseaux ». L'Hercule héroïque et brutal décrit ici présente la musculature puissante héritée de la célèbre statue de l'Hercule Farnèse alors qu'au XVIIIe siècle on lui préfèrera le héros soumis aux pieds d'Omphale, ou enlevant Déjanire ou encore mourant sur son bucher. Pour le premier peintre de Louis XIV, l'assimilation du roi à Hercule s'impose, car lui aussi a « rempli la terre de sa gloire », écrit Ovide ; Charles Lebrun s'était inspiré dans sa jeunesse de la figure du demi-dieu pour la galerie de l'Hôtel Lambert à Paris. Associer le héros à Louis XIV victorieux partout en Europe est plus légitime encore, et les déclinaisons du sujet sont d'ailleurs nombreuses en tableaux, stucs, tapisseries, statues réalisées par Lebrun et son atelier pour le roi. Le thème est envisagé aussi pour le décor de la Grande Galerie de Versailles, en construction entre 1679 et 1684 et quelques dessins seront réalisés sur le sujet avant que le Grand Conseil ne demande à Lebrun de manière très novatrice, de peindre en abandonnant toute référence à Apollon ou à Hercule les hauts faits de Louis XIV tels qu'on les voit encore aujourd'hui au château de Versailles' (Françoises Joulie dans cat. exp. Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013, n° 73). Voir aussi : Jean Guiffrey et Pierre Marcel, 'Inventaire général des Dessins du Musée du Louvre et du Musée de Versailles', Paris, 1913, n° 8196 ; Lydia Beauvais, 'Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Lebrun 1619-1690', Paris, 2000, II, n° 2780.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Versailles, château+, Paris, Hôtel Lambert+
Personnes : Hercule - Cacus - Louis XIV, roi de France+
Sujets : Hercule combattant Cacus - MYTHOLOGIES
Techniques : encre noire - lavis gris - papier beige - pierre noire - rehauts de blanc - rehauts de craie blanche - collé en plein - craie blanche - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 340