Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/10/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Tête d'ange ailée

Vers 1665

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 27660, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7823
MA7318

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6239

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Sanguine, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige.
H. 00,188m ; L. 00,207m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; entré dans les collections royales en 1671 ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.938, chap. : Ecole italienne E, carton 63. (...) Num¿ro : 7318.Idem [[ Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 314. D¿signation des sujets : Un chérubin. Dessin aux crayons rouge et blanc. Dimensions : H. 19 x L. 21cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
'Etude pour une des sculptures de la façade latérale de l'église de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, du côté de la rue des Bernardins. Construite en 1665, cette façade présente un avant-corps orné de statues de pierre réalisées par N. Legendre, sur les dessins de Le Brun (Guillet de Saint-Georges, 'Mémoires inédits', I, 1854, p. 412). La porte en bois sculpté, non mentionnée par Guillet, comporte dans la partie supérieure de ses deux vantaux un motif de tête d'ange à quatre ailes repliées, chacune de ces deux têtes étant légèrement tournée vers l'autre (repr. dans Souchal, 1987, p. 231, n° 14IC). Bien que dans cette étude la tête d'ange soit strictement frontale, il est possible d'y voir le projet soumis au sculpteur. Celui-ci a probablement modifié la position des têtes pour donner une certaine animation à une porte, par ailleurs très austère. Toutefois, à l'encontre de cette identification, il faut noter que la technique utilisée ici par Le Brun (sanguine avec rehauts de craie blanche) ne correspond pas aux habitudes prédominantes de l'artiste, pour les dessins destinés aux sculpteurs (pierre noire et lavis gris).' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2499, p. 717).

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard
Lieux : Paris, Eglise Saint Nicolas du Chardonnet, Paris, Eglise Saint Nicolas du Chardonnet, oeuvre en rapport
Sujets : ange - décor d'architecture
Techniques : papier beige - rehauts de blanc - rehauts de craie blanche - sanguine - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 336