Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 22/12/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Le repas chez Simon

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 27638, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7106
MA6620

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6201

LOCALISATION :
Très grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
NIVELON Claude III
L. Beauvais, 2000

TECHNIQUES :
Pierre noire, sur deux morceaux de papier beige réunis horizontalement, avec bande de papier rapportée verticalement, à gauche. Collé en plein.
H. 00,613m ; L. 00,509m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.860, chap. : Dessins de toutes les écoles, carton 59. (...) Num¿ro : 6620. Nom du ma¿tre : Le Brun, Charles. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : F1. D¿signation des sujets : La Madeleine aux pieds de Jesus chez le Pharisien. Dessin au crayon noir. Dimensions : H. 61 x L. 51cm. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 3francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[petit trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Charles Le Brun peint vers 1653 le tableau 'Le Repas chez Simon' ou 'La Madeleine aux pieds de Jésus-Christ' ou 'La Pénitence' pour les Carmélites de la rue Saint-Jacques à Paris. Le tableau est placé dans la nef de l'église puis il est enlevé à la Révolution et mis à la disposition du musée central des Arts. Echangé en 1815 contre 'Les Noces de Cana' de Véronèse, il est aujourd'hui conservé à Venise (Galleria dell'Accademia). Au premier plan, sainte Madeleine baigne les pieds de Jésus qui la bénit. Au fond, un décor d'architecture et de banquet. Le tableau a été gravé par J.-B. de Poilly, G. Audran et par C. Duflos (Weigert, 1965, n° 61). 'Copie du tableau dans laquelle il est possible de reconnaître la main de Nivelon. Il s'agit peut-être d'une première étape en vue de la gravure.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 1281, p. 370).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Couvent des Carmélites de la rue Saint-Jacques, Paris, Couvent des Carmélites de la rue Saint-Jacques, oeuvre en rapport, Paris, église des Carmélites, Paris, église des Carmélites, oeuvre en rapport, Venise, Gallerie dell'Accademia, oeuvre en rapport, Venise, Galleria dell'Accademia, oeuvre en rapport
Personnes : Marie Madeleine, sainte - Simon le Pharisien - Jésus-Christ - Madeleine, sainte - Audran, Gérard, gravure en rapport - Poilly, Jean-Baptiste, gravure en rapport - Duflos, Claude, gravure en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Christ chez Simon le Pharisien - Onction des pieds du Christ - Lavement des pieds - Le Brun, Charles, Le Repas chez Simon - Sainte Madeleine lave les pieds de Jésus
Techniques : papier beige - pierre noire - collé en plein - bande rapportée

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 331