Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 18/07/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LA FAGE Raymond


Ecole française

La chute des anges rebelles

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 27335, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7102
MA6617

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LA FAGE Raymond

TECHNIQUES :
H. 00,227m ; L. 00,522m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.859, chap. : Dessins de toutes les écoles, carton 59. (...) Num¿ro : 6617. Nom du ma¿tre : La Fage, Raimond de. D¿signation des sujets : Six dessins à la plume et lavés, faisant partie de la composition représentant la chute des esprits pervers. Ils sont compris sous les n° 29 A, B, C, D, E, F des dessins de ce maître, dont les précédens sont contenus dans le carton 119. [ [[Vu ?]] ] [[au crayon / à la suite de chaque n° d'ordre]] Dimensions : H. 64,5 x L. 77 cm ; H. 66,5 x L. 74,5 cm ; H. 44 x L. 33,5 cm ; H. 68,5 x L. 74 cm ; H. 52 x L. 22,5 cm ; H. 70 x L. 33,5 cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 15 [[premier dessin]] 25 [[deuxième et quatrième dessins]] 10 [[troisième et sixième dessins]] 5 [[cinquième dessin]]francs. Emplacement actuel : Idem [[ Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [6 Vu] [[au crayon]] [[petit trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Cette oeuvre est l'un des fragments d'un dessin monumental dont le Louvre conserve six parties (inv. 27332, 27333, 27334, 27335, 27336, 27337) et dont la collection Atger à Montpellier détient une feuille (inv. MA 223) Un autre dessin de La Fage conservé au Louvre (inv. 27385) est considéré comme autonome. La chute des Anges rebelles a appartenu à plusieurs contemporains proches de La Fage, dont le sculpteur arlésien Jean de Dieu (1652-1727). L'oeuvre a ensuite appartenu à Claude Bourdaloue (au moins en 1687). Plus tard, le dessin réapparaît dans la vente Huquier (1772). C'est probablement lors de cette vente que la feuille de Montpellier est séparée des autres fragments. Dès le XIXe siècle, les six dessins du Louvre sont mentionnés comme étant des "parties" d'une même composition. (G. Kazerouni in cat. d'exp. "Chefs-d'oeuvre d'une collection. Dessins du musée Atger", Lodève, 2008-2009, n° 12)

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Lieux : Montpellier, Musée Atger, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Chute des anges rebelles
Techniques : encre brune - lavis gris - mine de plomb - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 271