Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 19/09/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

HOUEL Jean Pierre


Ecole française

Un promontoire de lave au bord de la mer, près de Catane

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 27187, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII30976

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
HOUEL Jean Pierre

TECHNIQUES :
Pierre noire, aquarelle et gouache. Signé à la plume : 'j. houel. f.'. Posé sur une feuille de montage d'origine portant le commentaire de l'artiste à la plume : 'Vue d'un promontoir de lave au bord de la mer a catane Sur lequel Ses antiques habitant batirent un tombeau qui depuis fut Converti En une chapelle aujourd'hui dediée au Sauveur'.
H. 00,298m ; L. 00,418m

HISTORIQUE :
Acquis de l'artiste en 1780, paraphes des responsables de la collection royale Charles- Nicolas Cochin, garde du Cabinet des dessins du roi et Jean- Baptiste-Marie Pierre, premier peintre du roi, marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).
Dernière provenance : Houel Jean Pierre
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1780


COMMENTAIRE :
'L'intérêt de l'artiste pour la minéralogie est omniprésent au vu des dessins qu'il réalise tout au long de son voyage. La formation des volcans et les stratifications géologiques des roches basaltiques le fascinent autant que les ruines des édifices grecs et romains. Dans la gouache 'Ecueil de basalte au port de la Trizza' (Hoüel, Voyage en Sicile : 1776-1779', par Madeleine Pinault, Paris, musée du Louvre, 1990, n° 12) il montre des hommes occupés à prélever un échantillon, contribuant ainsi à l'érosion du rocher. Les activités humaines, les coutumes millénaires, voire les légendes l'intéressent également. Dans cette vue d'un oratoire érigé sur un îlot, c'est l'accord diffus de la luminosité voilée du ciel sur une mer sombre et légèrement agitée qui crée l'intérêt et la poésie. Le site ne fut certainement pas jugé suffisamment important pour être publié et la gouache n'a pas été gravée dans le 'Voyage pittoresque des isles de Sicile, de Malte....' (cf. Louvre, INV 27172). Elle n'en est pas moins exemplaire du talent de l'artiste dans le choix de la mise en page, le goût des effets de matière et de lumière qui en font un des plus éminents représentants de l'école de paysagistes français à la fin du XVIIIe siècle' (Catherine Loisel dans cat. exp. Voyager et dessiner : Dessins du Musée du Louvre et du musée d'Orsay, 1580-1900, par C. Loisel, L. Angelucci, F. Joulie, I. Julia, N. Lemoine-Bouchard, Ch. Leribault, Moscou, Galerie Tretiakov, 21 septembre - 14 novembre 2010, n° 22 - catalogue publié en langue russe). Voir aussi : 'Hoüel, Voyage en Sicile : 1776-1779', par Madeleine Pinault, Paris, musée du Louvre, 1990, n° 20 avec bibliographie antérieure.

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Catane, environs, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Sujets : paysage
Techniques : gouache - pierre noire - aquarelle

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 247