Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/06/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GERICAULT Théodore


Ecole française

Un centaure enlevant une nymphe

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 26738, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII35331

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GERICAULT Théodore

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, sur une esquisse à l'encre brune, rehauts de gouache, quelques traits de pierre noire reconstituée sur papier huilé.
H. 00,205m ; L. 00,245m


COMMENTAIRE :
A rattacher au dessin [rf 5176]. Cette composition, effectuée durant son séjour en Italie, automne 1816, a fait l'objet de plusieurs répétitions au calque (Rouen, musée des Beaux-Arts, inv908.6.2). Dans les années 1860, Odilon Redon a copiée ce dessin, alors exposé dans la du premier étage de la cour Carrée (voir dessin rf40933/rf40934). L'inspiration classique de Géricault se nourrit, dans ces scènes d'enlèvement, de reliefs du temple d'Apollon Epikourios à Bassae, dans le Péloponnèse, qui avaient été publiés en 1814 par Johann Martin Von Wagner. (Hélène Grollemund in Delacroix et l'Antique, cat.exp., Paris, Musée national Eugène-Delacroix, 9 déc 2015- 7 mars 2016, Louvre éditions, Le Passage, 2015, n°30 )

INDEX :
Lieux : Italie+, Rouen, Musée des Beaux-Arts+, Paris, Palais du Louvre, Cour carrée+
Personnes : Redon, Odilon+
Sujets : nymphe - MYTHOLOGIES - centaure
Techniques : crayon noir - encre brune - rehauts de blanc - papier huilé - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 161