Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/10/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GERICAULT Théodore


Ecole française

Un centaure enlevant une nymphe devant un autre centaure à terre

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 26737, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII35330

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GERICAULT Théodore

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, quelques traits de pierre noire reconstituée, rehauts de gouache, sur papier huilé
H. 00,175m ; L. 00,255m


COMMENTAIRE :
A rattacher au dessin [Rf 5176]. Cette composition, exécutée durant son séjour en Italie, à partir de l'automne 1816, a fait l'objet de plusieurs répétitions au calque (voir par exemple Rouen, musée des Beaux-Arts, inv908.6.2). Dans les années 1860, Odilon Redon a copiée ce dessin, alors exposé dans les salles du premier étage de la cour Carrée (voir dessins RF 40933 et RF 40934). L'inspiration classique de Géricault se nourrit, dans ces scènes d'enlèvement, de reliefs du temple d'Apollon Epikourios à Bassae, dans le Péloponnèse, qui avaient été publiés en 1814 par Johann Martin Von Wagner. (Hélène Grollemund in Delacroix et l'Antique, cat.exp., Paris, Musée national Eugène-Delacroix, 9 déc 2015- 7 mars 2016, Louvre éditions, Le Passage, 2015, n°29 )

INDEX :
Lieux : Italie+, Rouen, Musée des Beaux-Arts+, Paris, Palais du Louvre, Cour carrée+
Personnes : Redon, Odilon+
Sujets : nymphe - MYTHOLOGIES - Centaure combattant
Techniques : encre brune - rehauts de blanc - papier huilé - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 161