Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 16/04/2010 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

DUBREUIL Toussaint


Ecole française

Diane implorant de Jupiter la virginité éternelle

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 26250, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9945
MA9403

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G3688

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
DUBREUIL Toussaint

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun et beige, rehauts de gouache blanche, tracé préparatoire et mise au carreau à la pierre noire (dimension du carreau : 0,027), papier lavé beige. Collé en plein. Annoté à la plume et à l'encre noire en bas à droite : 'Antoine Caron'.
H. 00,329m ; L. 00,528m

HISTORIQUE :
P. Crozat, numéro à la plume et encre brune en bas à droite : 3 ; peut-être sa vente, Paris, 10 avril - 13 mai, 1741 (catalogue par Mariette), partie du lot n° 958 (Vingt & un Desseins de jean Cousin, Daniel Dumonstier l'ancien, Etienne Delaulne, Antoine Caron, Quenel, Ambreoise du Bois, & Martin Freminet ; 90 livres, à Nourri) ou du lot n° 960 (Cinquante Desseins, la plûpart de l'histoire de Diane. il ont été faits par un de ces anciens Peintres François qui travailloient à Fontainebleau du tems du Primatice ; et par une inscriotion qui est au dos d'un de ces Dessins, il paroît qui ont été executés dans quelqu'Hôtel ou Château appartenant à la famille de Guise ; 3 livres dix sols, à Glomy) - Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; montage bleu à filets d'encre noire, réserve blanche et bande dorée (LBS 051) - Saisie des Biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L. 1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1169, chap. : Ecole française, carton 96. (...) Num¿ro : 9403. Nom du ma¿tre : Idem [[ Antoine Caron /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : L'Assemblée des Dieux. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 33 x L. 52,5cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
Etude préparatoire à l'un des cartons pour la tenture de l'Histoire de Diane' réalisés par T. Dubreuil entre 1597-1602. Il prit pour modèle les petits patrons de la tenture de 'l'Histoire de Diane' exécutée sous Henri II pour Diane de Poitiers dont il s'affranchit quant à la forme. Son dessin est le seul conservé pour la tenture et la pièce correspondante est conservée au Palacio Real de Madrid. (D. Cordellier in cat. d'exp. 'Toussaint Dubreuil', Paris, musée du Louvre, 2010, n° 20) Source littéraire : Callimaque, Hymne à Artémis, 1-25 'Chantons Artémis ! (malheur aux poètes qui l'oublient ! ) chantons la déesse qui se plaît à lancer des traits, à poursuivre les daims, à former des danses et des jeux sur la cime des montagnes. Rappelons ce jour où Artémis, encore dans l'enfance, assise sur les genoux de Jupiter, lui adressa ces prières : "Accorde, ô mon père ! accorde à ta fille de rester toujours vierge, et de porter assez de noms divers pour que Phébus ne puisse le lui disputer. Donne-moi, comme à Phébus, un arc et des flèches. Que dis-je ?... non, mon père, ce n'est point à toi d'armer ta fille ; les Cyclopes s'empresseront bientôt de me fabriquer des traits, de me forger un carquois. Alors donne-moi l'attribut distinctif de porter des flambeaux et de revêtir une tunique à frange qui ne me descendra que jusqu'aux genoux, pour ne point, m'embarrasser à la cuirasse. Attache à ma suite soixante filles de l'Océan, qui soient toutes à l'âge où l'on ne porte point encore de ceinture. Que vingt autres Nymphes, filles de l'Amnisus, destinées à me servir aux heures où je cesserai de percer les lynx et les cerfs, prennent soin de mes brodequins et de mes chiens fidèles. Cède-moi les montagnes. Je ne demande qu'une ville à ton choix. Artémis rarement descendra dans les villes. J'habiterai les monts, et n'approcherai des cités qu'aux moments où les femmes, travaillées des douleurs aiguës de l'enfantement, m'appelleront à leur aide. Tu sais qu'au jour de ma naissance les Moires m'ont imposé la loi de les secourir, parce que le sein qui m'a porté n'a point connu la douleur, et, sans travail, a déposé son fardeau.' (Traduction Laporte-Dutheil modifiée par MSM; texte intégral disponible sur le site de Philippe Remacle) Bibliographie : Lucile Golson, 'Lucca Penni, a pupil of Raphael at the court of Fontainebleau', Gazette des Beaux-Arts, II, juillet-août 1957, p. 35 ; Jacqueline Labbé avec la collaboration de Lise Bicart-Sée, La collection Saint-Morys au cabinet des Dessins du Louvre (II), Répertoire des dessins, (Notes et Documents des Musées de France, 19) Paris, Réunion des Musées nationaux, 1987, p. 493 ; Emmanuelle Brugerolles et David Guillet, cat. exp. Le dessin en France au XVIème siècle. Dessins et miniatures de l'Ecole des Beaux-Arts, Paris, ENSBA, 1994-1995, p. 256 sous n° 82, note 21 ; D. Cordellier in cat. d'exp. 'Toussaint Dubreuil', Paris, musée du Louvre, 2010, n° 17

INDEX :
Collections : Crozat, Pierre - Saint-Morys
Lieux : Madrid, Palacio Real, oeuvre en rapport
Personnes : Diane - Jupiter
Sujets : MYTHOLOGIES - Histoire de Diane - Diane implorant de Jupiter la virginité éternelle
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - rehauts de gouache blanche - mis au carreau - lavis beige - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 34