Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/03/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
école de

POUSSIN Nicolas


Ecole française

Bacchanale ou Les Rites de Priape ou Les Rites de Mutinus

Vers 1720

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 32571, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII31101

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B1939

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
école de POUSSIN Nicolas
F. Reiset (Inv. ms)

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à RAOUX Jean
Olivier Zeder, 2016
Copie d'après POUSSIN Nicolas
A. Blunt, 1960
Copie d'après RAIMONDI Marcantonio
A. Blunt, 1974

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, sur papier beige beige filigrané. Doublé.
H. 00,153m ; L. 00,218m

HISTORIQUE :
Comte d'Orsay, (L. 2239) ; saisie des Emigrés en 1793, déposé au palais de Versailles ; envoi au musée du Louvre en 1823 (L. 1886).
Dernière provenance : Orsay, Pierre Marie Gaspard Grimod, comte d'
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793


COMMENTAIRE :
W. Friedlaender et A. Blunt ('The Drawings of Nicolas Poussin, Catalogue raisonné', vol. 3, 1953, A 66, repr.) avaient intitulé ce dessin 'Les Rites de Priape' et l'avaient jugé 'Probably a pastiche after the antique, but not by Poussin'. A. Blunt (in La Revue des Arts, X (1960), 2 (mars-avril), p. 62 note 2) avait ensuite proposé d'y voir une copie d'après Poussin, puis changea d'avis (in 'The Drawings of Nicolas Poussin.', cit., vol. 3,, vol. 5, 1974, p. 54) et proposa d'y reconnaître une copie d'après une gravure de Marcantonio Raimondi (A. Bartsch, 'Le peintre-graveur', Vienne, 1803-1821, XIV, n° 248) représentant 'Les Rites de Mutinus' ; mais en fait seule la figure de Priape est commune à ces deux compositions. Rejeté du catalogue des dessins de Nicolas Poussin par P. Rosenberg et L.-A. Prat ('Nicolas Poussin 1594-1665. Catalogue raisonné des dessins', 2 vol., Milan, 1994, vol. 2, R 840), selon J.-F. Méjanès ('Musée du Louvre, Cabinet des dessins. Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, n° 1939) 'l'attribution du dessin à Poussin n'est guère défendable ; il ne paraît même pas s'agir d'une copie d'après lui'. Olivier Zeder compare les deux figures à gauche dans cette composition, l'homme a demi allongé et un serviteur lui présentant une coupe, avec celles, quasiment identiques, qui se trouvent en arrière plan de la peinture de Jean Raoux, L'Offrande à Priape (1720, huile sur toile, H. 0,89 ; L. 0,73, Montpellier, Musée Fabre, Inv. 2010.9.1). L'auteur relevant certaines similarités avec les dessins du musée Atger attribués à Raoux, qu'il date de sa période vénitienne, propose de donner la feuille du Louvre à Jean Raoux, attribué à, celle-ci pouvant être une esquisse ou une variante du tableau cité ci-dessus (Retour sur les peintures de Jean Raoux au musée Fabre de Montpellier à l'occasion de deux acquisitions : La Danse et Le Retour de chasse, dans La Revue des musées de France, Revue du Louvre, 2016 - n° 3, p. 45 à 58, fig. 9, p. 53). Le tableau cités par Olivier Zeder est le 20 du catalogue de l'exposition Jean Raoux 1677-1734 : un peintre sous la Régence, Michèle-Caroline Heck, Guillaume Faroult , Michel Hilaire, Montpellier, Musée Fabre, 28 novembre - 14 mars 2010.

INDEX :
Collections : Orsay, Pierre Marie Gaspard Grimod, comte d'
Lieux : Montpellier, Musée Atger, oeuvre en rapport
Personnes : Bacchus - Priape - Mutinus
Sujets : bacchanale - MYTHOLOGIES - Rites de Mutinus - Offrande - Les Rites de Priape - Raoux, Jean, L'Offrande à Priape
Techniques : encre brune - papier beige - papier filigrané - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 13, p. 270