Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 08/02/2010 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME FRANCAIS XVIIè s


Ecole française

Mercure tenant une tablette et retenant un bouc

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 32515, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII22731
MA12584

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B1919

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME FRANCAIS XVIIè s

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à POUSSIN Nicolas

TECHNIQUES :
Pierre noire, plume et encre brune, lavis brun. Doublé.
H. 00,172m ; L. 00,080m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) au verso ; entré dans le Cabinet du Roi en 1671 parmi les dessins dits de 'Rebut' (L. 1886).
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1676

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Num¿ro : 12584.Inconnus. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er à 1097 compris [[petit trait oblique / au crayon]]. D¿signation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem [[ Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [ [[Nouveau n°]] 2] [[à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
'Ce dessin et le numéro suivant (Inv. 32 518) avaient été placés par Reiset dans l'oeuvre attribué à Poussin. Ces copies d'après des bas-reliefs antiques constituant la base des 'Candélabres Barberini', aujourd'hui conservés au Musei Vaticani (W. Amelung, 'Die sculpturen des Vaticanischen museums ; im auftrage und unter mitwirkung des Kaiserlich deutschen archäologischen Instituts (R¿mische abteilung)', Berlin, II, 1908, n° 413, Taf. 60) ne formaient qu'un seul dessin à l'origine : on retrouva le coude de Mars touchant ici la draperie couvrant Mercure, et la queue du bélier coupée ici figure en arrière de Mars (voir numéro suivant) sur le feuillet rapporté.' (J.-F. Méjanès, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 1919, p. 506) Lire : P. Rosenberg, L.-A. Prat, Nicolas Poussin, Catalogue raisonné des dessins, Tome II, Milan, 1994, R 789.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Lieux : Rome, Vatican, Musei Vaticani, oeuvre en rapport
Personnes : Mercure - Mars+ - Barberini, collection particulière, oeuvre en rapport
Sujets : MYTHOLOGIES - Mercure - Candélabre Barberini
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - doublé - mine de plomb - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 13, p. 261