Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 12/06/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

POUSSIN Nicolas


Ecole française

Paysage avec le Ponte Molle

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 32476, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII28840
MA12638

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B1903

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
POUSSIN Nicolas

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
POUSSIN Nicolas
DUGHET Gaspard

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Attribué à MAÎTRE DU GROUPE G
Pierre Rosenberg, 2007

TECHNIQUES :
Pinceau et encre brune, lavis brun, sur esquisse à la pierre noire, avec quelques traits de plume et encre brune. Trait d'encadrement, à la pierre noire. Doublé. Inscription, au verso, à la plume et encre brune : 'Paysage au Crayon noir Lavé de Biftre' et à la pierre noire : 'asselin'. Restauré en 2007.
H. 00,198m ; L. 00,274m

HISTORIQUE :
Ch.-P. Saint-Morys ; saisie des Emigrés, en 1793, remise au Museum en 1796-1797 (L. 1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1796

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1698, chap. : Ecoles diverses, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12638.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 14. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont deux cartons à deux dessins, un à cinq et un à six. 111 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
A comparer avec deux dessins de même sujet conservés à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris et à l'Albertina à Vienne. 'Ce paysage représente un site célèbre, aisément identifiable : le Ponte Molle ou Ponte Milvio, situé au nord de Rome sur lequel la Via Flaminia enjambe le Tibre. Inventorié par Reiset parmi l'oeuvre de Nicolas Poussin, ce dessin est l'un de ceux que John Shearman proposait de rendre à Gaspard Dughet (Catalogue raisonné, IV). Marco Chiarini a défendu l'attribution à Poussin. Mais cette vue révèle une sensibilité bien différente de celle qui transparaît à travers les paysages, parfois mis en doute, mais que nous rendons à Poussin avec conviction et certitude (voir Inv. 32467, Inv. Inv. 32466, Inv. 32465, Inv. 32464, Inv. 32468, Inv. 32469, Inv. 32445 verso, Inv. 32470, Inv. 32447 et Inv. 32449). Ce paysage est assez brutalement éclairé et ne présente ni analyse de la végétation à travers les effets lumineux, ni étude synthétique de la structure des formes des arbres et de leur implantation dans le sol, ce que faisait Poussin dans une étude d'après le réel, comme le serait cette étude. Il doit donc être écarté de l'oeuvre de Poussin et relié aux paysagistes nordiques et français, si nombreux à Rome dans les années 1630-1650.' (J.-F. Méjanès, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 1903, p. 502)

INDEX :
Collections : Saint-Morys - Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Rome, Ponte Milvio, Rome, Ponte Molle, Vienne, Albertina, oeuvre en rapport, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, oeuvre en rapport
Sujets : paysage - pont
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - pinceau - doublé - mine de plomb - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 13, p. 254