Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/09/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

POUSSIN Nicolas


Ecole française

Le Jugement de Salomon

Vers 1649

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 32430, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII10014
MA9472

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B1747

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
POUSSIN Nicolas

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, pierre noire, lavis gris, sur quatre feuillets assemblés. Trait d'encadrement, à la sanguine. Annotation, en bas au centre, à la plume et encre brune : 'Poussin'. Collé en plein. Annotation au verso, à la sanguine : '589', à la plume et encre brune : 'n°90', à la pierre noire : 'Poussin. 2'. Dessin restauré
H. 00,158m ; L. 00,277m

HISTORIQUE :
Ch.-P. Saint-Morys ; saisie des Emigrés, en 1793, remise au Museum en juin 1796 ; marque du premier Conservatoire (ancien L. 2207).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1796

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1179, chap. : Ecole française, carton 97. (...) Num¿ro : 9472. Nom du ma¿tre : Idem [[ Poussin, Nicolas /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : Le jugement de Salomon. Dessin à la plume et lavé. Il a été exposé en l'an cinq sous le n° 387, en l'an dix sous le n° 430, et en 1811 sous le n° 618. mention d'exposition barrée au crayon [ Voyez le n° 24. référence au n° barrée au crayon ] [[à l'encre]] Dimensions : [H. 16 x L. 28 cm] [[à l'encre]]. Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Idem & Galerie d'Apollon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
'Ces quatre fragments réunis forment l'étude la plus avancée, aujourd'hui retrouvée, pour la composition peinte pour Pointel, en 1649, et conservée au musée du Louvre (Inv. 7277 ; Blunt, 1966, p. 28, repr. et 1967, pl. 154 ; Thuillier, 1974, n° 162, repr.). Par rapport à l'étude d'ensemble de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts (Inv. 34 872 ; Catalogue raisonné, I, n° 32, pl. 20), Poussin en assemblant les deux fragments d'études antérieures a donné toute sa signification à chacune des figures des mères, celle de l'enfant vivant et celle de l'enfant mort en les disposant face à face au pied du jeune souverain, appelé à juger. Ces assemblages des parties centrales senties les plus convaincantes par l'artiste parmi les études déjà faites ne sont pas rares chez Poussin (voir RF 752, RF 753 et RF 754). Blunt ne croyait pas la partie centrale, avec la figure de Salomon à peine esquissée, de la main de Poussin. Voir aussi (Inv. 32 544), copie de la composition peinte.' (J.-F. Méjanès, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 1747, p. 454)

INDEX :
Collections : Saint-Morys - Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Salomon - Pointel+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Jugement de Salomon - Poussin, Nicolas, Le Jugement de Salomon
Techniques : encre brune - lavis brun - lavis gris - pierre noire - sanguine - collé en plein - sanguine (traits) - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 13, p. 245