Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 12/01/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PERIGNON Nicolas


Ecole française

Septième vue (...) au bout de l'allée du château de Ménars

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 32329, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII33940

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B985

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PERIGNON Nicolas

TECHNIQUES :
Plume et encre noire, aquarelle et gouache. Collé en plein. Trait d'encadrement à la plume et encre noire. Annotation sur le montage en bas à droite, à la plume et encre noire : 'Par Perignon' ; le long du montage : '7eme veue du haut de la Rivière prise au Bout de La première allé au chanteau de menar'.
H. 00,123m ; L. 00,338m

HISTORIQUE :
J. Marchand, graveur et peintre de fleurs qui le tenait de son beau-père, ancien intendant du domaine de Ménars ; acquis en 1844 (Archives du Louvre D6 5 avril 1844). Inscription au verso du montage, à la plume et encre noire : 'L. P. 5892'. (L 1886 a).
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1844


COMMENTAIRE :
Septième vue du haut de la rivière prise au bout de l'allée du château de Ménars. Fait partie d'une série de dessins représentant le château de Ménars et ses jardins exécutés, selon Marchand pour le maquis de Marigny. 'Elle passe sans doute après au comte de La Galissonnière qui émigre. Marchand tenait cette série du père de sa première femme qui avait été régisseur du domaine pendant une trentaine d'années. Elle est composée de deux groupes de vues exécutés dans un esprit différent. Le premier comprend quatre feuilles exécutées avec les instruments du dessin, au caractère topographique très appuyé et dans lesquelles la présence de personnages est constante. Il correspond à l'état du château au temps de Madame de Pompadour. Le deuxième groupe est composé de six dessins librement dessinés et sans doute à main levée. Ils sont contemporains de Marigny, puisqu'il montrent les transformations apportées par le marquis' 'Les deux villages représentés sont sans doute Cour-sur-Loire et Le Vivier' (C. Legrand (sous la dir. de) 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des dessins, Ecole française XIII, de Pagnest à Puvis de Chavannes, Paris, RMN, 1997, n° 977, 985, p. 248, 252.) Ce dessin, traité en panorama, est la septième vue de la série de vues du château contemporaines de Marigny, mais il s'agit du cinquième dessin conservé de cette deuxième série.

INDEX :
Collections : Marchand, J.
Lieux : Loire (fleuve), Ménars, Château+, Cour-sur-Loire+, Le Vivier+
Personnes : Marigny, Abel-François Poisson de Vandières, marquis de+ - Pompadour, Jeanne Antoinette Poisson, marquise de+
Sujets : paysage - village - rivière
Techniques : encre noire - gouache - lavis gris - rehauts d'aquarelle - rehauts de gouache - aquarelle - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 13, p. 223