Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/02/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PATEL Pierre Antoine


Ecole française

Paysage avec le repos pendant la fuite en Egypte

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 32284, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII30165
MA12651

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B907

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PATEL Pierre Antoine
Jean-François Méjanès

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
PATEL Pierre

TECHNIQUES :
Pierre noier, avec rehauts de pastel, d'aquarelle et de gouache, sur papier chamois. Trait d'encadrement à la plume et encre brune. Collé en plein. Inscription au verso à la pierre noire : 'P. Patel ?', et inscription au crayon vert : '28'.
H. 00,195m ; L. 00,283m

HISTORIQUE :
Dezallier d'Argenville ? (sans paraphe ni numéro) ; vente Paris, 18-28 janvier 1779, partie du n° 458 (?) - Ch.-P. de Saint-Morys ; saisie des émigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 (L. 1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1700, chap. : Ecole française, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12651.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 12. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles. 100 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
'Classé parmi les oeuvres de Pierre Patel le Père ou l'Ancien, ce dessin est très vraissemblablement l'oeuvre de son fils, Antoine-Pierre. Le schéma de composition reprend celui mis au point par le Père : le groupe principal se détache dans l'angle gauche devant des ruines antiques cernées de végétation, tandis que le paysage s'ouvre jusqu'à un large bosquet, à droite, se reflétant dans un plan d'eau. La description assez imprécise du portique ruiné, des niches et arcades, celle de la végétation traitée en fouillis, et l'emploi des divers rehauts de couleurs sont caractéristiques des oeuvres d'Antoine-Pierre Patel avec 1680 quand il était encore complètement sous l'emprise de son père (J.-F. Méjanès, in cat. exp., 'Dessins français du XVIIe siècle, dans les collections publiques françaises', Paris, musée du Louvre, 1993, p. 298).' (C. Legrand (sous la dir. de), 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des dessins, Ecole française XIII, de Pagnest à Puvis de Chavannes, Paris, RMN, 1997, n° 907, p. 223.) Lire : Natalie Coural, Les Patel, Pierre Patel (1605-1676) et ses fils : le paysage de ruines à Paris au XVIIe siècle ; préface de Jacques Thuillier, Paris, éditions Arthena , 2001, p.302, PAP 203, cité p. 174 sous PP 46.

INDEX :
Collections : Dezallier d'Argenville, Antoine-Joseph - Saint-Morys - Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Egypte+
Personnes : Joseph, saint - Vierge Marie - Jésus Enfant
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Repos pendant la Fuite en Egypte - paysage
Techniques : encre brune - papier chamois - pierre noire - rehauts d'aquarelle - rehauts de gouache - crayon vert - rehauts de pastel - aquarelle - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 13, p. 213