Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/09/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PARROCEL Charles


Ecole française

Affrontement de cavaliers

Vers 1740/1745

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 32231, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII29670
MA12646

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B490

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PARROCEL Charles

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, pinceau et encre noire, lavis gris. Feuille irrégulièrement découpée. Trait d'encadrement à la plume et encre noire. Signé en haut à gauche, à la plume et encre noire : 'C. Parrocel'. Collé en plein. Au verso, inscription à la plume et encre brune : 'G'.
H. 00,284m ; L. 00,442m

HISTORIQUE :
Ch.-P. de Saint-Morys ; saisie des émigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 (L 1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1699, chap. : Ecole française, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12646.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 7. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont quatre cartons à deux dessins, un à trois, trois à quatre, un à cinq, et un à sept. 125 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]]. 812 [[somme des paquets des dessins]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
De format très voisins, portant une signature presque identique, ce dessin et le numéro INV 32226 ont été montés par un même collectionneur et tous deux portent au verso la même initiale 'G'. (Voir aussi INV 32206 ; pour l'initiale 'F', voir INV 32209, INV 32220 et INV 32225). Pourtant ils ne semblent pas avoir été dessinés de la même manière. Ici, où la pierre noire n'apparaît pas, l'artiste a traité à la plume et encre brune la mise en place des mouvements animés de cet affrontement de cavaliers ; il a ensuite utilisé le pinceau et le lavis gris pour modeler ces formes en mouvement, respectant le premier tracé à la plume ou le modifiant, comme on le voit en particulier dans le cavalier tenant un étendard. Dans le dessin INV 32226, Charles Parrocel a esquissé sa mise en place à la pierre noire, puis il l'a traitée au pinceau et lavis d'encre grise ; ce n'est qu'après qu'il la précisa à la plume et à l'encre brune. J.C. Schuman date ces deux dessins entre 1740 et 1745. (C. Legrand (sous la dir. de), 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, Inventaire général des dessins, Ecole française XIII, de Pagnest à Puvis de Chavannes, Paris, RMN, 1997, n° 491, p. 125.)

INDEX :
Collections : Saint-Morys - Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Sujets : cavalier - combat - Bataille - Soldat
Techniques : encre noire - encre brune - lavis gris - pinceau - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 13, p. 203