Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/12/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

PARROCEL Charles


Ecole française

Combats de cavaliers et de fantassins

Vers 1742

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 32201, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII9470
MA9827

Numéros de catalogue :
Inv. français, t. XIII B509

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
PARROCEL Charles
F. Reiset

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
COURTOIS Jacques

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis gris. Trais d'encadrement à la plume et encre brune. Collé en plein.
H. 00,128m ; L. 00,168m

HISTORIQUE :
P.-J. Mariette (L. 1852) ; sa vente, Paris, 15 novembre 1775-30 janvier 1776, partie du n° 1211 ; acquis pour le Cabinet du Roi ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du premier Conservatoire (ancien L. 2207).
Dernière provenance : Mariette, Pierre-Jean
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1775

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1228, chap. : Ecole française, carton 101. (...) Num¿ro : 9827. Nom du ma¿tre : Idem [[ Courtois, Jacques (dit le Bourguignon) /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 5. D¿signation des sujets : Deux partis de cavalerie, dont l'un est de Charles Parrocel. Il est caché sous un autre dessin. Dimensions : [H. 10 x L. 16 cm] [[à l'encre]]. Origine : Collections ancienne et de Mariette. Emplacement actuel : Idem & Galerie d'Apollon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[petit trait oblique / au crayon / sous le n° Morel d'Arleux]] [[signe en forme de croix / au crayon]]. Cote : 1DD39 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : les mentions d'expositions, précisées dans la notice n° 9828, concernent en fait les notices n° 9825 à 9828..

COMMENTAIRE :
'Ce dessin porte le cartouche 'CAR. PARROCEL' sur le montage traditionnel de la collection Mariette, coupé en deux : la partie inférieure correspond à un dessin de Jacques Courtois, inventorié par Morel d'Arleux sous le même numéro 9827 (aujourd'hui Inv. 25 681). Malgré le cartouche de Mariette ce combat fut classé par Morel d'Arleux parmi l'oeuvre de Jacques Courtois, peintre de bataille français du XVIIe siècle qui vécut surtout à Rome où il devint Jésuite et fut le maître de Joseph Parrocel, père de Charles ; c'est encore sous le nom de Courtois qu'il fut exposé dans la galerie d'Apollon en 1811 et 1815. En 1818 il fut enfin distingué des trois dessins de Courtois avec lesquels il avait été auparavant exposé et F. Reiset le reclassa, vers 1850, parmi l'oeuvre de Charles Parrocel. J.C. Schuman propose de le dater 'vers 1742' et le compare à deux autres dessins conservés à Darmstadt, Hessisches Landesmuseum (Inv. Hz. 42 et 43 ; Schuman, 1979, D. 151 et 152, fig. 163 et 164).' (C. Legrand (sous la dir. de), 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, Inventaire général des dessins, Ecole française XIII, de Pagnest à Puvis de Chavannes, Paris, RMN, 1997, n° 509, p. 132.)

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi - Mariette, Pierre-Jean
Lieux : Darmstadt, Hessisches Landesmuseum, oeuvre en rapport, Paris, Palais du Louvre, Galerie d'Apollon, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, Galerie d'Apollon+
Sujets : cavalier - combat - militaire - Bataille - Soldat
Techniques : encre brune - lavis gris - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 13, p. 198