Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 11/07/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE SUEUR Eustache


Ecole française

Marcus Curtius se précipite dans le gouffre

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 30659, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII10572
MA9746

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE SUEUR Eustache

TECHNIQUES :
Pierre noire sur papier beige. Annotation à la plume en encre brune en bas au centre : 'Le Sueur'. Restauré en 2000
H. 00,269m ; L. 00,237m

HISTORIQUE :
Collection anonyme - A.J. Dezallier d'Argenville, numéro 2718 et paraphe (L.2951) en bas à gauche, sa vente, Paris, 18-28 janvier 1779, partie du lot 348 (Eustache Le Sueur) -- Lenglier -- Ch.P. de Saint-Morys -- Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.2207).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1218, chap. : Ecole française, carton 100. (...) Num¿ro : 9746. Nom du ma¿tre : Idem [[ Lesueur, Eustache /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 25. D¿signation des sujets : Curtius se précipite dans le gouffre. Dessin au crayon noir. Dimensions : H. 27 x L. 24cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 10 octobre 1828 pour être relié.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[petit trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
En rapport avec un tableau perdu, connu par des dessins préparatoires : le dessin du Louvre, un dessin conservé à Budapest au Musée des Beaux-Arts (Inv. 2873), un autre conservé à Montpellier au Musée Fabre (Inv. D. 2202 / 837.1.219). En 1653, si l'on en croit Guillet de Saint-Georges et Le Comte, Le Sueur livra au 'sieur Planson', un riche marchand du quartier des Halles à Paris, deux tableaux qui étaient des apologies de Mazarin, au moment où la Fronde se terminait. 'Le Ministre parfait', conservé aujourd'hui à Dunkerque, est une allégorie sereine du bon gouvernement. La scène dramatique qui montre Marcus Curtius se précipitant dans un gouffre ouvert au milieu du forum pour apaiser les dieux infernaux, prise dans l''Histoire Romaine' de Tite-Live (VII, 6), évoquait le dévouement héroïque à la cause de l'Etat. Le tableau est perdu, mais le dessin du Louvre en conserve la souvenir. (Grenoble, 2000) Mention dans Le Trait en majesté, cat. exp., Michel Hilaire (dir.), Montpellier, Musée Fabre, 29 janvier-30 avril 2011, Paris, Somogy, 2010, cat. 104, pp. 178-179

INDEX :
Collections : Lenglier, P. - Dezallier d'Argenville, Antoine-Joseph - Saint-Morys
Lieux : Paris, Halles, Montpellier, Musée Fabre, oeuvre en rapport, Dunkerque, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Budapest, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Curtius, Marsus - Mazarin, Jules, cardinal+ - Flanson, M., oeuvre en rapport - Tite-Live+
Sujets : Tite-Live, Histoire romaine - Marsus Curtius se précipitant dans le précipice
Techniques : papier beige - pierre noire - mis au carreau

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 370