Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 15/09/2011 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE PRINCE Jean-Baptiste


Ecole française

Femme russe assise tenant un livre à la main

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 30627, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII14141
MA11387

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE PRINCE Jean-Baptiste

TECHNIQUES :
Pierre noire et sanguine.
H. 00,306m ; L. 00,232m

HISTORIQUE :
Ch. P. de Saint-Morys; saisie des biens des émigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1423, chap. : Ecole française, Carton 128. (...) Num¿ro : 11387. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Prince /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 7. D¿signation des sujets : Une dame russe assise, et tenant un livre. Dessins aux crayons rouge et noir. Dimensions : H. 31 x L. 23,5cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40

COMMENTAIRE :
'Elève de François Boucher, Leprince arrive en Russie en 1757 ; il y rejoint son frère, doreur à la cour depuis 1742, et son beau-frère, maître des langues à l'Académie des Sciences de Saint-Pétersbourg. Un premier dessus-de-porte pour l'impératrice Elisabeth est suivi d'une cinquantaine d'autres et de plafonds peints « à la française » pour le Palais d'Hiver. Dans le même temps, Leprince sillonne le pays, va voir un de ses frères à Moscou, se rend en Livonie, Finlande et jusqu'en Sibérie. Il en rapporte en 1762 des dessins pris sur le vif qu'il présente à l'Académie royale de Paris, et des armes, costumes traditionnels et objets folkloriques que l'on retrouve décrits chez lui au moment de son décès. « Il a fait en Russie des études sans nombre d'après la nature, écrit son contemporain le célèbre Mariette (Abecedario), et il en est revenu avec une ample collection de dessins dont il sait bien tirer parti ». Ailleurs, il parle de son métier de peintre qui associe avec bonheur les techniques de Téniers et de Rembrandt. Reçu à l'Académie avec un Baptême russe salué par Diderot (Louvre), Leprince se fait une spécialité des scènes russes et fournit aussi 32 illustrations pour le Voyage en Sibérie de l'astronome Chappe d'Auteroche. La tenture des Jeux russiens tissée d'après ses cartons en 1769, ses modèles utilisés par la manufacture de Sèvres, montrent combien ces scènes pittoresques sont appréciées. Excellent graveur, il publie aussi des recueils de planches montrant « les m¿urs, les coutumes et les habillements des différents peuples ». Les paysages de Leprince sont généralement traités à la plume et lavis brun, mais ses dessins de personnages sont réalisés à la sanguine, souvent mariée à la pierre noire. Leur contraste ou leur association donne vie à chacun de ses personnages en faisant ressortir les carnations et les effets de matières. D'une technique raffinée, la Femme assise tenant un livre, a été gravée dans le même sens par Bonnet sous le titre « Dame Russe ». Plus que son élégance, la douceur un peu nostalgique de son sourire et la finesse de ses traits expliquent la fascination qu'ont exercée sur les amateurs ces personnages recréés par Leprince à partir de notes de voyages' (Françoise Joulie dans cat. exp. Voyager et dessiner : Dessins du Musée du Louvre et du musée d'Orsay, 1580-1900, par C. Loisel, L. Angelucci, F. Joulie, I. Julia, N. Lemoine-Bouchard, Ch. Leribault, Moscou, Galerie Tretiakov, 21 septembre - 14 novembre 2010, n° 14 - catalogue publié en langue russe). Voir aussi : 'La France et la Russie au siècle des Lumières', par Annie Angremy, Marie Avril, Jean-Pierre Cuzin, Gérard Mabille, Paris, Grand-Palais, 1986-1987, n° 288 ; J. Labbé, L. Bicart-Sée, 'La collection Saint-Morys au Cabinet des Dessins du Musée du Louvre (II) : Répertoire des dessins', Paris, 1987, p. 518.

INDEX :
Collections : Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Russie+, Sèvres, manufacture+, Moscou+, Paris, Académie Royale de Peinture et de Sculpture+, Livonie+, Sibérie+, Finlande+
Personnes : Mariette, Pierre-Jean+ - Boucher, François+ - Rembrandt+ - Diderot, Denis+ - Teniers+ - Chappe d'Auteroche, abbe+ - Bonnet, Louis Marin+ - Elisabeth Petrovna, impératrice de Russie+
Techniques : pierre noire - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 362