Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/03/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE PAUTRE Jean


Ecole française

Etude pour un plafond à caissons avec une Renommée au centre

Vers 1650/1660

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 30609, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII7105
MA6619

LOCALISATION :
Très grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE PAUTRE Jean
Emmanuel Coquery

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à LE PAUTRE Jean

TECHNIQUES :
Pierre noire, plume et encre noire, lavis gris, aquarelle jaune et jaune-orangé. Restauré en 2002
H. 00,372m ; L. 00,665m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.860, chap. : Dessins de toutes les écoles, carton 59. (...) Num¿ro : 6619. Nom du ma¿tre : Le Pautre. D¿signation des sujets : Dessin au lavis, pour l'ornement d'un plafond dont la peinture placée au centre, offre une Renommée et deux génies. Dimensions : H. 37,5 x L. 66,5cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem [[ Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[petit trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre]]. Cote : 1DD37

COMMENTAIRE :
Le format rectangulaire très étiré renvoie probablement à un type de plafond particulier où de larges compartiments, des "travées de plafond", occupent tout l'espace contenu entre deux poutres maîtresses. D'un point de vue structurel et formel, il existe de nombreuses similarités avec le plafond de l'antichambre du deuxième étage de l'hôtel Lambert (que B. Gady propose d'attribuer à Rémy Vuibert) : outre le type de couvrement, le décor présente le même choix chromatique opposant un fond doré à des figures de camaieu imitant la sculpture. L'attribution de ce dessin à Jean Lepautre, défendue par E. Coquery en 2002 puis par M. Préaud en 2003, est assurée par la comparaison avec les nombreuses estampes de plafond de l'artiste ainsi qu'avec les quelques dessins identifiés. Par ses dimensions et son chromatisme, la feuille ne semble pas un projet d'estampe mais bien de plafond. (B. Gady in cat. d'exp. 'Peupler les cieux. Les plafonds parisiens au XVIIe siècle', Paris, musée du Louvre, 2014, n° 11).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Hôtel Lambert, oeuvre en rapport
Sujets : Allégorie de la Renommée
Techniques : encre noire - lavis gris - pierre noire - aquarelle jaune - plume - aquarelle jaune-orangé

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 360