Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/11/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
école de

LE BRUN Charles


Ecole française

Encadrement de miroir

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 30217, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII12651
MA10524

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G8261

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
école de LE BRUN Charles

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
LE BRUN Charles
L. Beauvais, 2000

TECHNIQUES :
Pierre noire, plume et encre brune, lavis gris. Selon annotations, à la pierre noire, hauteur du miroir : '42 pouces' ; échelle cotée en pouces, en bas, à la pierre noire.
H. 00,380m ; L. 00,252m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1312, chap. : Ecole française, carton 114. (...) Num¿ro : 10524. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1510 A.B.C.D.E.F.G.H.I.K.L.M.N.O.P.Q.R.S.T.. D¿signation des sujets : Dessins d'architecture et d'ornemens divers. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [19 Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
'Dans cet encadrement de miroir, deux modèles de décor sont présentés par moitié. Sur une épure exécutée par l'atelier, Le Brun a dessiné les grands motifs du fronton et de la partie inférieure puis en a corrigé certains éléments à la pierre noire. Le schéma général des bordures ne permet pas de déterminer s'il s'agit d'un miroir en bois d'ébène ou de noyer, enrichi d'ornements de cuivre et d'argent comme ceux, nombreux, qui figurent dans l''Inventaire général du mobilier', ou d'un cadre en bois doré. La couronne ducale surmontant la partie droite du fronton montre que ce projet n'était pas destiné au mobilier royal et on ne sait pas s'il a été réalisé.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2647, p. 764).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Techniques : encre brune - lavis gris - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 298