Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 21/10/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

LE BRUN Charles


Ecole française

Amours et dauphins

Vers 1668

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 30176, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13233
MA10734

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G8164

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après LE BRUN Charles

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Atelier de LE BRUN Charles
L. Beauvais, 2000

TECHNIQUES :
Plume et encre noire avec rehauts de lavis gris et bleu. Traits d'encadrement à la plume et encre noire.
H. 00,382m ; L. 00,367m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1336, chap. : Ecole française, carton 117. (...) Num¿ro : 10734. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : C 50 à C 103 compris. D¿signation des sujets : Dessins de fontaines ornées de statues, de bas-reliefs, etc. Ils sont faits de différentes manières. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
Suite à une commande du prévôt des marchands et des échevins de Paris qui voulaient faire construire de nouvelles fontaines dans la ville, en 1668, Le Brun réalise un grand nombre de dessins de fontaines, gravés à l'eau- forte par L. Chastillon (BnF, est., Da 39 a). Le projet n'a pas été exécuté mais plusieurs de ces dessins ont servi pour les fontaines de Versailles. 'La technique de ce dessin de l'atelier est typique de ceux qui ont servi de modèle à Chastillon pour son recueil de fontaines. L'utilisation de la plume et encre noire, peu fréquente dans les études de Le Brun ou de son atelier, et surtout le lavis bleu soulignant les jets et les retombées d'eau, donnent à ce dessin l'aspect fini d'une oeuvre réalisée pour elle-même. Elle a été gravée, en sens inverse (fol. 16 du recueil), mais avec des dimensions beaucoup plus réduites. La conception de cette fontaine comportant une grande vasque soutenue par des Amours rappelle celle des groupes de l'allée d'eau à Versailles, mais, comme l'a souligné G. Weber, l'esprit en est tout différent et cette fontaine n'a jamais été réalisée.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2461, p. 707).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Versailles, château, Versailles, château, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, oeuvre en rapport, Versailles, château, parc+, Versailles, château, parc, oeuvre en rapport
Personnes : Chastillon, gravure en rapport
Sujets : MYTHOLOGIES - Amour
Techniques : encre noire - lavis gris - pierre noire - lavis bleu - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 291