Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/01/2012 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Attribué à

LE BRUN Charles


Ecole française

Fontaine de Persée et d'Atlas

Vers 1668

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 30054, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13199
MA10734

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G8188

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Attribué à LE BRUN Charles

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
LE BRUN Charles
L. Beauvais, 2000

TECHNIQUES :
Pierre noire, avec quelques rehauts de craie blanche, lavis gris. Annoté, en bas, à gauche, au crayon noir : 'fontaine de Méduse'. Dessin restauré
H. 00,424m ; L. 00,293m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1336, chap. : Ecole française, carton 117. (...) Num¿ro : 10734. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : C 50 à C 103 compris. D¿signation des sujets : Dessins de fontaines ornées de statues, de bas-reliefs, etc. Ils sont faits de différentes manières. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
Suite à une commande du prévôt des marchands et des échevins de Paris qui voulaient faire construire de nouvelles fontaines dans la ville, en 1668, Le Brun réalise un grand nombre de dessins de fontaines, gravés à l'eau- forte par L. Chastillon (BnF, est., Da 39 a). Le projet n'a pas été exécuté mais plusieurs de ces dessins ont servi pour les fontaines de Versailles. 'Ce projet de fontaine ne figure pas dans le recueil de Chastillon et il n'est pas mentionné par Nivelon au chapitre des fontaines. Par son style, il s'apparente aux dessins précédents (Inv. 30050 à 30053 et 29811), toutefois, les traits ne sont pas ici repassés à la pointe. Le sujet est également tiré des 'Métamorphoses' d'Ovide (Livre IV, 4), Persée monté sur Pégase présente au géant Atlas le visage de Méduse. Pour avoir refusé l'hospitalité à Persée, il sera transformé en une énorme montagne, sur laquelle reposera le ciel. Dans le bas de la composition sont évoqués l'Hespérie, région où régnait Atlas, avec les pommes de ses jardins et le serpent qui en assurait la garde. Le même sujet de Persée monté sur Pégase pétrifiant Atlas a été peint, sur les dessins de Le Brun, au plafond de la galerie du premier étage du château de Colbert, à Sceaux.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2454, p. 704).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, oeuvre en rapport, Sceaux, Château de Colbert, Sceaux, Château de Colbert, oeuvre en rapport
Personnes : Méduse - Atlas - Persée - Colbert, Jean-Baptiste+ - Ovide, oeuvre en rapport
Sujets : MYTHOLOGIES - Persée brandissant la tête de Méduse - Métamorphoses, d'Ovide
Techniques : crayon noir - lavis gris - pierre noire - rehauts de blanc - rehauts de craie blanche - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 270