Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 09/08/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Femme assise tenant une rame

Vers 1682/1684

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29925, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII34753

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G7262

LOCALISATION :
Réserve du Louvre-Lens 'Vasari'
Epi 9.gauche

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Pierre noire, avec rehauts de craie blanche, sur plusieurs morceaux de papier beige réunis. Traits repassés au stylet. Bord gauche irrégulièrement découpé. Marouflé sur toile.
H. 01,140m ; L. 01,600m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690.
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690


COMMENTAIRE :
L'épisode du 'Passage du Rhin' n'a pas été tissé, et c'est François Bonnemer qui réalisa aux Gobelins, de 1682 à 1684, la tenture peinte sur soie, d'après les tableaux de Van der Meulen. La tenture comporte trois pièces et une entrefenêtre. La partie centrale (conservée au musée du château de Compiègne), représente le franchissement du fleuve, en présence du Roi. La partie de gauche montre la marche de la cavalerie ayant Condé à sa tête. La partie de droite évoque l'arrivée des pontonniers (ces deux parties sont conservées au Mobilier National). 'Carton pour une figure assise, peinte à droite, dans la partie inférieure de la bordure de chacune des deux pièces latérales de la tenture sur soie du 'Passage du Rhin'. Reiset (1869, n° 907) y voit une 'Figure de femme représentant l'Afrique. Elle est à demi-nue et tient une rame ; on voit auprès d'elle une corne de rhinocéros'. Mais ni dans son apparence physique ni dans ses attributs, cette figure ne peut faire penser à l'Afrique. Par ailleurs, la description des deux pièces de la tenture, dans le 'Journal du Garde Meuble', à la date du 11 août 1689 (AN O1 3306 fol. 136), n'est pas très explicite (...). On peut se demander si cette figure (...) ne symboliserait pas le commerce maritime de la Hollande, ruiné par la guerre (...).' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2604, p. 751).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Rhin, Paris, Mobilier National, oeuvre en rapport, Hollande+, Paris, Manufacture des Gobelins+, Compiègne, Musée National du Château, oeuvre en rapport, Afrique+
Personnes : Louis XIV, roi de France - Bonnemer, François, oeuvre en rapport - Bourbon-Condé, Louis II de, duc d'Enghien, prince de Condé (1621-1686)+ - Meulen, Adam Frans van der, oeuvre en rapport
Sujets : allégorie - Allégorie de l'Abondance - Allégorie de la Hollande - Passage du Rhin en présence des ennemis, 1672 - Le Brun, Charles, Tenture du passage du Rhin - Bonnemer, François, Tenture du passage du Rhin - Allégorie de l'Afrique - Le Brun, Charles, Tenture de l'Histoire du Roi
Techniques : papier beige - pierre noire - rehauts de craie blanche - sanguine - marouflé sur toile - stylet - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 242