Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 11/10/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Neptune enlevant une nymphe ailée

Vers 1654/1674

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29820, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13206
MA10734

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G5996

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis gris. Bords irréguliers.
H. 00,505m ; L. 00,236m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1336, chap. : Ecole française, carton 117. (...) Num¿ro : 10734. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : C 50 à C 103 compris. D¿signation des sujets : Dessins de fontaines ornées de statues, de bas-reliefs, etc. Ils sont faits de différentes manières. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
'Autre étude pour 'Neptune enlevant Coronis' (cf. Inv. 29863). C'est ce dessin qui a été utilisé par Houasse dans un des médaillons peints en camaïeu au plafond du salon de Vénus à Versailles avec une petite variante (le dauphin est remplacé par une coquille). En présence de ces deux dessins, assez différents pour une même sculpture, on peut se demander si celui-ci n'a pas été conçu pour être donné à Houasse. Il serait donc un peu postérieur au précédent (Inv. 29863).' 'Les quatre groupes d'enlèvement sont liés, chacun, à un des éléments : Neptune enlevant Coronis évoque l'eau, Saturne et Cybèle, la terre (Inv. 29851), Pluton enlevant Proserpine symbolise le feu, Borée et Orythie, l'air (un dessin en rapport avec cette oeuvre est à l'Albertina de Vienne, inv. 11688, Widauer, 1993, n° F 354).' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2367 et 2368, p. 678 et 679).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Versailles, château, Versailles, château, oeuvre en rapport, Versailles, château, Parterre d'eau, oeuvre en rapport, Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Versailles, château, parc+, Versailles, château, parc, oeuvre en rapport, Versailles, château, Salon de Venus, oeuvre en rapport
Personnes : Neptune - Coronis - Louis XIV, roi de France+ - Houasse, René-Antoine, oeuvre en rapport
Sujets : allégorie - Allégorie de l'Eau - nymphe - MYTHOLOGIES - Le Brun, Charles, Décoration du château de Versailles - Enlévement de Coronis
Techniques : lavis gris - pierre noire

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 222