Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 14/10/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

L'Industrie

Vers 1680

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29787, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13149
MA10731

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6017

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis gris. Annoté, sur le socle, à la plume et encre noire : 'Industrie' ; annoté au verso, à la plume et encre noire : 'Mr Le Comte'.
H. 00,272m ; L. 00,124m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1336, chap. : Ecole française, carton 117. (...) Num¿ro : 10731. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : C 1 à C 31 compris [ Bis mot barré au crayon ] [[au crayon]]. D¿signation des sujets : Dessins lavés sur crayon, représentant des statues, des termes, etc., qui ont été projetés pour les jardins de Versailles. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
Dessin en relation avec un groupe de 32 statues destinées à la décoration de la façade de l'aile du Midi du château de Versailles, construite par Hardouin-Mansart en 1680. Les statues réalisées aux alentours de 1681, sont reconnaissables à leurs attributs empruntés à l''Iconologie' de Ripa (1603) et répondent à un programme plus ou moins cohérent (F. Souchal, 1972, p. 65-110). 10 dessins en relation avec ce programme sont conservés au Louvre et 4 à la BnF. 'L'Industrie qui évoque le travail des hommes a pour emblème une femme qui selon Ripa tient 'un sceptre au bout duquel se void une main ouverte et un oeil au milieu. La main qui aboutit à un Sceptre, est (...) un mystérieux symbole de l'industrie humaine ; (...) Pour ce qui est de l'oeil (...) il est icy mis pour donner à entendre que c'est luy principalement qui (...) guide la main' (2de partie, p. 195). Le Brun utilise fidèlement cet attribut insolite recommandé par Ripa. La statue, due au sculpteur L. Le Comte, comme l'indique l'annotation du verso, a disparu ; elle est remplacée in situ par une copie dans laquelle un petit bouquet de feuilles s'est substitué au sceptre.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2407, p. 692).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Versailles, château, Paris, Bibliothèque Nationale, oeuvre en rapport, Versailles, château, oeuvre en rapport, Versailles, château, Aile du Midi, oeuvre en rapport
Personnes : Louis XIV, roi de France+ - Ripa, Cesare, oeuvre en rapport - Le Comte, Louis, oeuvre en rapport - Mansart, Jules Hardouin+
Sujets : allégorie - Allégorie de l'Industrie - Le Brun, Charles, Décoration du château de Versailles
Techniques : encre noire - lavis gris - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 217