Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 26/10/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

La Fidélité

Vers 1685

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29772, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13133
MA10731

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6007

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis gris.
H. 00,397m ; L. 00,293m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1336, chap. : Ecole française, carton 117. (...) Num¿ro : 10731. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : C 1 à C 31 compris [ Bis mot barré au crayon ] [[au crayon]]. D¿signation des sujets : Dessins lavés sur crayon, représentant des statues, des termes, etc., qui ont été projetés pour les jardins de Versailles. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
'Ce projet de statue assise sur un haut socle, représente la Fidélité ; elle a un pied posé sur un coffre dont elle tient la clé et le chien qui l'accompagne protège de la patte une urne avec des pièces répandues ; on peut remarquer que le chien a un collier en forme de serpent. Tous ces symboles rattachent ce dessin à Colbert et on peut se demander s'il ne s'agit pas d'un projet pour l'une des statues du tombeau de Colbert, réalisé en 1685-1687 par A. Coysevox et J.-B. Tuby, sur les dessins de Le Brun. Le mausolée, déplacé pendant la Révolution, a été rétabli dans une chapelle de l'église Saint-Eustache à Paris. Le sarcophage est placé sur un grand soubassement où sont assises, à gauche la Fidélité et à droite la Foi. Cependant, Coysevox (Souchal, 1977, n° 41, repr.) qui a sculpté la Fidélité s'est fort éloigné du modèle, ici très statique, pour réaliser une figure revêtue d'une draperie fluide, dans une pose naturelle, la tête tournée vers la statue du défunt à genoux. Aux accessoires du dessin - clé et chien - Coysevox a ajouté le sceau.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2491, p. 714).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Eglise Saint-Eustache, Paris, Eglise Saint-Eustache, oeuvre en rapport
Personnes : Colbert, Jean-Baptiste+ - Coysevox, Antoine, oeuvre en rapport - Tuby, Jean-Baptiste I, oeuvre en rapport
Sujets : allégorie - Allégorie de la Foi - Allégorie de la Fidélité - Tombeau de Colbert - Monument funéraire de Jean-Baptiste Colbert
Techniques : lavis gris - pierre noire

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 215