Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 26/11/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Réformation de la Justice

Vers 1674/1689

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29749, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13100
MA10727

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G5818

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis gris. Dessin inscrit dans un ovale tracé à la pierre noire.
H. 00,366m ; L. 00,250m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de Jean Prioult (L. 2953) au verso ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1335, chap. : Ecole française, carton 117. (...) Num¿ro : 10727. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : C 110 à C 125 compris. D¿signation des sujets : Dessins de bas-reliefs, ou autres relatifs à Louis XIV. Ils sont généralement lavés sur crayon, et ne sont point collés. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
Etude pour le médaillon de la 'Réformation de la Justice, 1667', élément du décor de la voûte de la Grande Galerie du château de Versailles, 1679-1684. Le thème du décor de la voûte est la glorification du Roi, représenté à travers les événements de son règne. De nombreux dessins et cartons de Le Brun et son atelier, pouvant être liés à la galerie, sont conservés au Louvre. Un dessin d'ensemble a été exécuté par N. Laurent et Ch.-N. Cochin (BnF, est.). La 'Réformation de la Justice, 1667' fut gravée par N.H. Tardieu père (BnF., est., Ec 4, fol. ; cuivre à la Chalcographie, n° 1046), d'après un dessin de J.-B. Massé (Louvre, Inv. 30917). 'Projet pour l'ensemble du médaillon, assez éloigné de la version finale. Le Roi est tourné vers la gauche et tient de la main gauche un gouvernail dont il écrase la Chicane. La Justice, qui lui fait face, est moins majestueuse que dans la peinture et c'est le Roi qui tient les balances. Minerve, au centre, au second plan, ne sera pas reprise. Quant au magistrat recevant le recueil des ordonnances du Roi, il ne figure ni dans ce projet ni dans une version postérieure (cf. Inv. 29748).' (Beauvais, Louvre, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, 2000, n° 845, p. 251)

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi - Le Brun, atelier
Lieux : Versailles, Musée national du château, oeuvre en rapport, France+, Paris, Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, oeuvre en rapport, Versailles, château, Grande Galerie, oeuvre en rapport, Versailles, château, Galerie des Glaces, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Versailles, château, Grande Galerie+, Versailles, château, Galerie des Glaces+
Personnes : Minerve - Louis XIV, roi de France - Colbert, Jean-Baptiste+ - Massé, Jean-Baptiste, oeuvre en rapport - Tardieu, Nicolas-Henri, père, gravure en rapport
Sujets : allégorie - Allégorie de la Justice - Allégorie du Gouvernement de Louis XIV - Réformation de la Justice - Allégorie à la gloire de Louis XIV - Histoire de Louis XIV - HISTOIRE - Le Brun, Charles, Décoration du château de Versailles - Le Brun, Charles, Le Roi réforme la Justice - Laurent et Cochin, Développement du plafond de la Grande Galerie - Chicane - Massé, Jean-Baptiste, Réformation de la Justice
Techniques : lavis gris - pierre noire

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 211