Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 14/10/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Vision de Saint Louis

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29615, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII12791
MA10535

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6198

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Atelier de LE BRUN Charles
L. Beauvais, 2000

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis gris. Collé en plein.
H. 00,380m ; L. 00,268m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1314, chap. : Ecole française, carton 115. (...) Num¿ro : 10535. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : A 6. D¿signation des sujets : Jesus paraît corporellem[[en]]t sous la forme de l'hostie. Dessin lavé sur crayon. Dimensions : H. 38 x L. 27cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
'Saint Louis agenouillé dans une église, au milieu d'une nombreuse assistance, voit apparaître Jésus, sous la forme d'une hostie entre les mains de l'officiant. Par sa technique - pierre noire et lavis gris - ce dessin, exécuté par un collaborateur de l'atelier, peut être rapproché d'un bas-relief en médaillon réalisé par Philippe Magnier, pour la chapelle Saint-Ambroise dans l'église du dôme des Invalides. Dans l'oeuvre définitive, la scène est inversée, mais elle est relativement proche du dessin. F. Souchal (III, 1987, p. 23, repr. fig. 16) date le médaillon de 1693-1699, c'est-à-dire après le décès de Le Brun ; mais il est possible que le sculpteur se soit inspiré d'un projet conçu antérieurement dans l'atelier de Le Brun, au cours des longues années qui ont précédé l'achèvement de l'église et de son décor. Philippe Magnier (1648-1715) était un des sculpteurs travaillant autour de Le Brun ; il a notamment réalisé des sculptures pour les jardins du vivant du Premier Peintre.' 'L'église royale, commencée en 1677 sur les plans de Jules Hardouin-Mansart, fut achevée en 1691, après la mort de Le Brun, et la décoration terminée seulement pour l'inauguration en 1706. Il est possible que Le Brun et son atelier aient été associés aux projets de décor mais de grandes incertitudes demeurent'. (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2759, p. 798 et 799).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Hôtel des Invalides, Paris, Dôme des Invalides, Paris, Hôtel des Invalides, chapelle, oeuvre en rapport, Versailles, château, parc+
Personnes : Louis, saint, roi de France - Jésus-Christ - Louis IX, roi de France - Louis XIV, roi de France+ - Louis, saint+ - Magnier, Philippe, oeuvre en rapport - Mansart, Jules Hardouin+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Vision d'un saint - Vision de saint Louis
Techniques : lavis gris - pierre noire - collé en plein

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 192