Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 10/11/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Projet préliminaire pour le frontispice

1683

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29537, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII12618
MA10519

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6391

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Atelier de LE BRUN Charles
L. Beauvais, 2000

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis gris. Reprise des contours à la pierre noire humide, très appuyée. Trait d'encadrement à la sanguine.
H. 00,426m ; L. 00,287m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963); marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1311, chap. : Ecole française, carton 114. (...) Num¿ro : 10519. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1505 A.B.C.D.E.. D¿signation des sujets : Composition de thèses et de monumens différens. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [4 Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
Frontispice des 'Poésies de Ferdinand de Furstenberg, évêque de Paderborn et Munster'. 'Ouvrage imprimé en 1683, par ordre du Roi. Gravé par G. Edelinck (fig. 142 ; Weigert, IV, 1961, n° 104-107, p. 29 ; Weigert, 1965, n° 192). La Religion et une autre figure allégorique soutiennent le portrait en médaillon de l'évêque. Au-dessous, sur un autel où brûle l'encens, sont inscrits les titres et les armes du prélat. En bas, des Amours terrassent l'Hérésie et l'Erreur.' 'Comme l'a bien vu H. Jouin (1889, p. 600), ce dessin exécuté par un collaborateur de l'atelier, est une première pensée pour le frontispice, encore éloignée de la version qui sera gravée. C'est le buste du prélat et non son portrait en médaillon qui repose sur un haut piédestal. La Religion est assise et la figure qui lui fait face pourrait être - compte tenu des attributs posés à ses pieds - non la Valeur comme le précise Jouin, mais la Science comme le suggère P.-J. Mariette dans ses 'Notes manuscrites' (t. III, fol. 150). Derrière la Science, une ouverture laisse voir la silhouette d'une église dans une ville. Les armes de l'évêque sont esquissées en bas.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2306, p. 659).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Paderborn, Münster+
Personnes : Louis XIV, roi de France+ - Edelinck, Gérard, gravure en rapport - Furstenberg, Ferdinand de, évêque du Paderborn et de Münster
Sujets : allégorie - Allégorie de la Foi - Allégorie de la Religion - Allégorie de l'Hérésie - Allégorie de l'Erreur - frontispice - Furstenberg, Ferdinand de, Poésies
Techniques : lavis gris - pierre noire - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 182