Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 25/10/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Etude d'ensemble

Vers 1668

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29535, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII12616
MA10519

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G5966

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Pierre noire, sanguine, sur papier beige.
H. 00,396m ; L. 00,345m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1311, chap. : Ecole française, carton 114. (...) Num¿ro : 10519. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1505 A.B.C.D.E.. D¿signation des sujets : Composition de thèses et de monumens différens. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [4 Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
Vers 1668, reprenant une idée du Bernin, Colbert charge Le Brun de concevoir un projet de monument à la gloire du Roi, qui serait placé devant la future colonnade du Louvre. Le Brun imagine un monument équestre dont la réalisation est confiée à F. Girardon. Son modèle en plâtre est détruit par la suite. Guillet de Saint-Georges en donne la description dans ses Mémoires (Mémoires inédits, I, 1854, p. 60). Une copie par N. Tessin d'un dessin original de Le Brun donne une idée relativement précise du projet (Stockholm, Nationalmuseum, inv. THC 395). 'Cette première pensée pour le monument est encore éloignée de la description de Guillet de Saint-Georges. La statue équestre du Roi foulant aux pieds la Discorde et l'Hérésie apparaît bien au sommet du rocher, mais les divinités marines assises dans un étage intermédiaire et les figures écrasées sous la masse du rocher seront remplacées par des fleuves et des rivières ayant une attitude plus mouvementée. Dans cette étude, au graphisme très libre, Le Brun indique l'essentiel avec une grande simplicité de moyens.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2477, p. 711).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Palais du Louvre, colonnade, Paris, Palais du Louvre, Paris, Palais du Louvre, Cour d'entrée, Stockholm, Nationalmuseum, oeuvre en rapport, Paris, Palais du Louvre, colonnade, oeuvre en rapport, Paris, Palais du Louvre, Cour d'entrée, oeuvre en rapport
Personnes : Louis XIV, roi de France - Girardon, François, oeuvre en rapport - Colbert, Jean-Baptiste+ - Bernini, Gian Lorenzo+ - Bernini+ - Tessin, N., oeuvre en rapport
Sujets : allégorie - Allégorie de la Discorde - Allégorie de l'Hérésie - MYTHOLOGIES - statue équestre de Louis XIV - Allégorie à la gloire de Louis XIV - Le Brun, Charles, Décoration pour le palais du Louvre
Techniques : papier beige - pierre noire - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 181