Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/12/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Etude pour un décor cintré

Vers 1679/1684

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29459, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII12532
MA10515

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G5882

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Pierre noire, avec rehauts de craie blanche, lavis gris, sur papier gris-bleu. Indication d'un cintre, à la pierre noire. Pliure verticale au milieu. Lacune sur le bord gauche.
H. 00,412m ; L. 00,635m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1311, chap. : Ecole française, carton 114. (...) Num¿ro : 10515. Nom du ma¿tre : Le Brun, Charles, et ses élèves. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1439 A.B.C.D.E.F.G.H.I.K.L.M.N.O.P.Q.R.S.T.V.X.. D¿signation des sujets : Vingt une compositions de Le Brun, et de ses élèves : les unes légèrement esquissées au crayon, et les autres plus arrêtées. Origine : Collection ancienne. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : [21 Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
Etude pour le décor de la voûte de la Grande Galerie du château de Versailles, 1679-1684. Le thème choisi est la glorification du Roi. Plusieurs projets sont proposés, le mythe d'Apollon, la légende d'Hercule. Dans le projet final, Le Brun retrace les exploits militaires du Roi. Le Louvre conserve de nombreux dessins et cartons de Le Brun et son atelier, pouvant être liés à la galerie. Un dessin d'ensemble a été exécuté par N. Laurent et Ch.-N. Cochin (BnF, est.) et des dessins par J.-B. Massé. 'Cette étude doit être mise en relation avec le projet de la voûte de la Grande Galerie, sur le thème d'Hercule. Il s'agirait du décor d'une des extrémités de la galerie, très précisément évoqué par Nivelon (p. 307) : '(...) la desolation de Troye par hercule, qui enleva les trois filles du Roi Laomedon (...)'. Si on peut reconnaître, dans cette étude, l'enlèvement de trois femmes dont une au centre par Hercule lui-même, en revanche la présence de centaures laisse perplexe. L'un d'eux brandit une jarre, ce qui pourrait faire penser au combat d'Hercule et des Centaures. Pour J. Montagu (communication écrite, déc. 1998), la scène évoque le combat des Lapithes et des Centaures.' (Beauvais, Louvre, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, 2000, n° 473, p. 159) Etude portant au verso un croquis à la pierre noire.

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi - Le Brun, atelier
Lieux : Versailles, château, oeuvre en rapport, Versailles, Musée national du château, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, oeuvre en rapport, Versailles, château, Grande Galerie, oeuvre en rapport, Paris, Hôtel Lambert, oeuvre en rapport, Versailles, château, Galerie des Glaces, oeuvre en rapport, Versailles, château+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport, Versailles, château, Grande Galerie+, Troie+
Personnes : Hercule - Louis XIV, roi de France+ - Laomedon, roi+
Sujets : allégorie - MYTHOLOGIES - Hercule combattant les centaures - Apothéose d'Hercule - Combat des Centaures et des Lapithes - Le Brun, Charles, L'Apothéose d'Hercule - Le Brun, Charles, Hercule combattant les centaures - Allégorie à la gloire de Louis XIV - Hercule, légende - Le Brun, Charles, Décoration du château de Versailles - Hercule enlevant les trois filles du roi Laomedon
Techniques : lavis gris - papier gris-bleu - pierre noire - rehauts de blanc - rehauts de craie blanche - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 170