Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 22/05/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

La famille de saint Eustache menée au martyre

Vers 1680

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29418, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII12486
MA10507

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G5951

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Pierre noire, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige.
H. 00,271m ; L. 00,430m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886 a).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1309, chap. : Ecole française, carton 114. (...) Num¿ro : 10507. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1431 A.B.C.D.E.. D¿signation des sujets : [Cinq] [[au crayon]] Compositions esquissées esquissées au crayon, et représentant Saint Augustin sous le figuier ; le baptême et le martyre de st. Eustache, le paralitique à la piscine, st. Pierre délivré de prison. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître]] [5 [[Cr ?]] ] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
En vue de décorer l'église Saint-Eustache, Colbert demande à Le Brun de réaliser une tenture sur la vie de ce saint. Aucun document n'en signale la réalisation mais le Louvre conserve 6 dessins relatifs à ce projet (Inv. 29417 R et V, 27672, 29418, 27674, 28567). Par ailleurs, le Scellé et inventaire après décès de Le Brun (Jouin, 1889, p. 731, n° 216) mentionne un carton représentant la bannière de Saint-Eustache dessinée par Verdier. Ce carton n'a pas été retrouvé. 'Etude préparatoire au projet qui fera l'objet d'un dessin fini (Inv. 27674). Tous les éléments de la composition sont en place. Le taureau d'airain, à gauche, est au-dessus du brasier ardent, entretenu par des aides. Un des fils du saint commence à y être introduit pour être brulé vif (...). Comme dans le dessin préliminaire relatif au 'Baptême' (Inv. 29417 R), toutes fes figures sont reprises à la pierre noire très appuyée, à partir d'un calque. Les rehauts de craie blanche sont limités au groupe de saint Eustache et de sa femme, aux prises avec leurs bourreaux.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2638, p. 760).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Paris, Eglise Saint-Eustache, Paris, Eglise Saint-Eustache, oeuvre en rapport
Personnes : Eustache, saint - Eustache, saint, famille - Colbert, Jean-Baptiste+ - Verdier, François, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Martyre de la famille de saint Eustache
Techniques : papier beige - pierre noire - rehauts de blanc - rehauts de craie blanche - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 165