Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 02/12/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Figure debout, drapée

Vers 1656

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29116, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII12178
MA10504

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6821

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Sanguine, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige. Bords irréguliers.
H. 00,448m ; L. 00,288m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de Jean Prioult (L. 2953) au verso ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1309, chap. : Ecole française, carton 113. (...) Num¿ro : 10504. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 901 à 1428 compris. D¿signation des sujets : Etudes et fragmens d'études, faits, soit aux crayons rouge et blanc, soit aux crayons noir et blanc. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître]] [528 Cor] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
Etude pour 'Le Sacrifice d'Iphigénie' peint par Le Brun, en 1656, pour une des chambres de l'hôtel de Pomponne de Bellièvre. Le tableau est perdu, mais une gravure, éditée par Crépy, est conservée au cabinet des Estampe de la Bibliothèque nationale de France. Certaines études pour 'Le Sacrifice d'Iphigénie' sont à rapprocher de 'La Descente du Saint-Esprit', tableau pour le maître-autel de la chapelle du séminaire de Saint-Sulpice, commandé par M. Olier. 'Etude pour un homme debout à gauche, derrière Calchas. Ses deux bras levés marquent l'étonnement et l'admiration au moment où Diane s'apprête à sauver Iphigénie. Ce dessin sera utilisé à nouveau dans 'La Descente du Saint-Esprit', pour une des femmes, à droite sur la tribune, derrière Madeleine ; manifestant son étonnement, elle est à genoux et non debout comme ici.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 1639, p. 453, 454)

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi - Le Brun, atelier
Lieux : Paris, Bibliothèque Nationale, oeuvre en rapport, Paris, Eglise Saint-Sulpice, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, oeuvre en rapport, Paris, Eglise Saint-Sulpice, séminaire, oeuvre en rapport, Paris, Hôtel de Pomponne de Bellièvre, oeuvre en rapport, Paris, Hôtel des Premiers Présidents, Paris, Hôtel des Premiers Présidents, Chambre de Pomponne de Bellièvre
Personnes : Diane+ - Agamemnon+ - Pomponne de Bellièvre, Nicolas+ - Olier, M., directeur du Séminaire de Saint-Sulpice+ - Iphigénie+ - Crépy+ - Calchas+
Sujets : MYTHOLOGIES - Sacrifice d'Iphigénie - Le Brun, Charles, Décoration du Séminaire de Saint-Sulpice - Le Brun, Charles, La Descente du Saint-Esprit - Le Brun, Charles, Le Sacrifice d'Iphigénie
Techniques : papier beige - rehauts de blanc - rehauts de craie blanche - sanguine - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 120