Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 06/08/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Jésus-Christ

1653

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29087, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII12149
MA10504

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6824

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Sanguine, avec rehauts de craie blanche. Pierre noire pour un petit croquis séparé. Bords irréguliers, lacune dans l'angle inférieur gauche.
H. 00,443m ; L. 00,305m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de Jean Prioult (L. 2953) au verso ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1309, chap. : Ecole française, carton 113. (...) Num¿ro : 10504. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 901 à 1428 compris. D¿signation des sujets : Etudes et fragmens d'études, faits, soit aux crayons rouge et blanc, soit aux crayons noir et blanc. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître]] [528 Cor] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
Frontispice pour 'La philosophie évangélique de nostre seigneur Jésus-Christ', 'thèse d'Armand de Chaulnes, Charles-Armand de Maupas du Tour, François de la Mothe-Montbérard et Jean-Baptiste de Velle, soutenue en juillet 1653 au collège de Clermont. Jésus-Christ, debout au bas des marches d'un temple, désigne d'une main le ciel et de l'autre les positions de thèse inscrites sur le piédestal d'une colonne. Frontispice gravé en sens inverse par Gabriel Le Brun.' 'Etude pour Jésus-Christ. La draperie est très proche de la gravure inversée, mais deux variantes peuvent être observées : la tête, ici recouverte d'une légère étoffe, restera nue dans la version finale et la main appuyée sur un support désignera les positions de thèse inscrites sur le piédestal d'une colonne. Deux études séparées reprennent les pieds nus de la même figure, ainsi que la main droite serrant un rebord. Le Brun reprendra cette figure pour la gravure de saint Thomas, dans la série des Apôtres (cf. p. 363).' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2293, p. 653). Mentionné dans : « Dessins français du XVIIè siècle, Collections du département des Estampes et de la Photographie » Sous la direction de Brejon de Lavergnée Bibliothèque nationale de France, 2014 Cet ouvrage est publié à l'occasion de l'exposition « Dessins français du XVIIe siècle, collections du département des Estampes et de la Photographie », du 18 mars 2014 au 15 juin 2014,n°59, p.114.

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Personnes : Jésus-Christ - Thomas, saint+ - Le Brun, Gabriel, gravure en rapport - Chaulnes, Armand de, oeuvre en rapport - Maupas du Tour, Charles-Armand de, oeuvre en rapport - Mothe-Montbérard, François de la, oeuvre en rapport - Velle, Jean-Baptiste de, oeuvre en rapport
Sujets : frontispice - La philosophie évangélique de nostre seigneur Jésus-Christ
Techniques : papier beige - pierre noire - rehauts de blanc - rehauts de craie blanche - sanguine - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 116