Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 22/12/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Draperie

1647

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 28686, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII11748
MA10502

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G7686

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Sanguine, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige. Angle inférieur droit abattu.
H. 00,401m ; L. 00,266m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1309, chap. : Ecole française, carton 112. (...) Num¿ro : 10502. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 603 à 870 compris. D¿signation des sujets : Etudes de Le Brun, pour différens tableaux, faites au crayon rouge et blanc, et parmi, quelques unes aux crayons noir et blanc. Aucune n'est collée. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître]] [268 Cor] [[au crayon]] [268 Cor] [[au crayon]] [Cor] [[au crayon]]. Cote : 1DD39

COMMENTAIRE :
En 1647, pour le May de Notre-Dame, la Confrérie des orfèvres de Paris commande à Le Brun, de retour de Rome, le tableau 'Le Crucifiement de saint André'. Deux 'tableaux en petit' précédent l'exécution du 'grand May' et l'un d'eux, appartenant à une collection particulière, a été exposé à Versailles. Il présente des variantes intéressantes par rapport à la version de Notre-Dame de Paris (Inv. 28686). Enfin, Le Brun s'est inspiré de la fresque du Dominicain à S. Andrea della Valle. Quatre dessins du Louvre peuvent être mis en relation avec l'une ou l'autre version du tableau (Inv. 29123, 28440, 28686, 28809). Etienne Picart a gravé celle en petit (Weigert, 1965, n° 96 ; cuivre à la Chalcographie n° 996). 'Etude pour la draperie sur laquelle est assis le saint et qu'un soldat tire sans ménagement. Cette draperie a pris la place de la croix et occupe une large surface, à droite, dans la version en grand du tableau. (...) En effet, comme l'a souligné J. Thuillier (1963, n° 10), la croix sur laquelle le saint commençait à être attaché, dans la version préliminaire, a disparu pour se retrouver sur le bord du tableau au fond, à gauche. Le sujet a ainsi été transposé pour évoquer les préparatifs de la flagellation, (...). (Ferronnerie, sans rapport avec le tableau).' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, 2000, n° 1221, p. 353).

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Paris, cathédrale Notre-Dame, Rome, Sant'Andrea della Valle, Rome+, Rome, Sant'Andrea della Valle, oeuvre en rapport, Versailles, château+, Paris, cathédrale Notre-Dame, oeuvre en rapport
Personnes : André, saint - Picart, Etienne, gravure en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Premier May des orfèvres parisiens - May de 1647 à Notre-Dame de Paris - Le Brun, Charles, Le Crucifiement de saint André - Crucifiement de saint André - Fresque du Dominicain à Sant'Andrea della Valle
Techniques : papier beige - rehauts de craie blanche - sanguine - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 57