Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 22/12/2004 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Etude d'une jambe droite

1646

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 28359, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII11421
MA10500

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G7616

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

TECHNIQUES :
Sanguine, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige. Annoté à la sanguine : 'Le St mishel En hault dans / des nuée, deux petit ange a costé tenant un escriteau entre lasé / Droict St Cosme et Ste Catherine / Gaushe St Louis et Ste Anne.'
H. 00,207m ; L. 00,348m

HISTORIQUE :
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de Jean Prioult (L. 2953) au verso ; marque du musée (L. 1886).
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1308, chap. : Ecole française, carton 111. (...) Num¿ro : 10500. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 387 à 394 inclusivement. D¿signation des sujets : Etudes pour le tableau du portement de croix. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [A à H] [[à l'encre / à côté du n° Morel d'Arleux]] [[trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître]]. Cote : 1DD39 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 10499, concerne en fait les notices n° 10499 à 10501..

COMMENTAIRE :
Le tableau inachevé 'Le Chemin du Calvaire' est apparu pour la première fois en 1979, dans une galerie londonienne (Heim, London, 1979, n° 8). Il serait daté de 1646, année qui suit le retour de l'artiste de Rome. D'une part, le style est dégagé des maladresses du début et intègre les influences romaines. D'autre part, un dessin de Poussin sur le même sujet, conservé au musée de Dijon (cat. exp. Paris, Louvre, 1976, n° 4) date aussi de 1646. Ce dessin est préliminaire à une commande du président de Thou et peut-être les 2 artistes voulaient-ils se mesurer. Mais L.-A. Prat (Rosenberg et Prat, I, 1995, n° 288) est réservé sur la date du dessin de Poussin. 'Etude pour la jambe droite soulevée de l'homme debout au premier plan, prenant appui sur sa jambe gauche pour soutenir la Croix. Les annotations du bas du dessin (en tournant le feuille) - qui ne sont pas de la main de Le Brun - ne concernent pas le tableau. Elles ont probablement été apposées ultérieurement sur cette feuille, utilisée comme aide-mémoire. Parmi les dessins non identifiés, certains pourraient se rattacher au tableau (cf. Inv. 28366, 28363, 28358, 28390).' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 1218, p. 353). Montage commun avec le dessin INV 29188.

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Lieux : Dijon, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Rome+, Londres, Galerie Heim+
Personnes : Poussin, Nicolas+ - Thou, Président de+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Montée au Calvaire - Chemin de croix - Le Brun, Charles, Le Chemin du Calvaire
Techniques : papier beige - rehauts de craie blanche - sanguine - craie blanche

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 11