Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 01/07/2005 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

NUNEZ DE VILLAVICENCIO Pedro


Ecole espagnole

Joueurs de dés

Vers 1680/1700

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18492, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII34507

Numéros de catalogue :
Inv. Ecole espagnole k174

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après NUNEZ DE VILLAVICENCIO Pedro
L. BOUBLI

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME PORTUGAIS

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
NUNEZ DE VILLAVICENCIO Pedro
J. Brown, 1976
ANONYME ESPAGNOL fin XVIIè s
L. BOUBLI, 2002

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis d'encre grise, contours à la plume et encre brune et piqués pour le transfert, sur papier beige. Collé en plein.
H. 00,220m ; L. 00,329m


COMMENTAIRE :
'Ce dessin est une copie intéressante de la fin du XVIIe siècle d'après la partie inférieure du tableau de Pedro Nunez de Villavicencio, alors dans les collections de l'Alcazar, aujourd'hui conservé au Prado (Haraszki-Takacs, 1977, p. 150). Cette peinture est la seule oeuvre certaine de Nunez. Elle est signée et figure dans l'inventaire de 1686 de l'Alcazar. D'après Palomino, elle serait identique à la peinture donnée au roi par Nunez après la mort de Murillo (Haraszki-Takacs, 1977, p. 132). (...)' (L. Boubli, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, RMN, n° 174, p. 151, 153) Lizzie Boubli, dans son inventaire 2002, classe cette étude parmi les Anonymes espagnols (XVIe-XVIIe siècle).

INDEX :
Lieux : Madrid, Museo del Prado, oeuvre en rapport, Séville, Alcazar, oeuvre en rapport
Personnes : Villavicencio, Pedro Nunez de, oeuvre en rapport
Sujets : enfant
Techniques : encre brune - lavis d'encre grise - lavis gris - papier beige - pierre noire - piqué pour le report - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 7, p. 564