Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/09/2008 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Copie d'après

RIBERA Jusepe de


Ecole espagnole

Vision de saint Jérôme

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18469, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII25176
MA12602

Numéros de catalogue :
Inv. Ecole espagnole k143

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Copie d'après RIBERA Jusepe de

TECHNIQUES :
Plume, encre brune, sur papier beige. Trait d'encadrement à la plume et encre brune. Annotations postérieures à la plume et encre brune, sur la bordure : 'Ribeira, L'Espagnoletto / Ecole Napolitaine'. Collé en plein.
H. 00,285m ; L. 00,321m

HISTORIQUE :
Ch.-P. Saint-Morys ; saisie des Emigrés, en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Musée (L. 2207), en bas à droite.
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1796

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1694, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12602.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 16. D¿signation des sujets : Cent [101] [[au crayon / sous la mention "cent "]] cartons et feuilles, dont deux cartons à deux dessins, un à trois, et un à neuf. 112 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]]. Plus une gravure. [113] [[au crayon / sous le chiffre 112]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
'Ce dessin s'inspire de la gravure de Ribera, mais en sens inverse, de 'Saint Jérôme entendant la trompette du Jugement Dernier', signée et datée de 1621, une des gravures les plus populaires de l'artiste, et des peintures importantes sur ce thème le plus fréquemment rencontré dans son oeuvre, en particulier la version d'Osuna (vers 1616-1617) et surtout celle peinte pour l'église de la Trinità delle Monache à Naples (Naples, Museo di Capodimonte), signée et datée de 1626, la plus grandiose de toutes. Le dessin du Louvre ne s'en inspire que partiellement mais le modèle direct semble bien utiliser diverses variations sur ce thème, peintes ou dessinées, par Ribera.' (L. Boubli, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, RMN, n° 143, p. 130). Un ensemble d'articles dédiés à José Ribera a été publié dans 'Master Drawings', v.XXXVII, n°4, 1999.

INDEX :
Collections : Saint-Morys - Saint-Morys, Charles-Paul-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Lieux : Naples, Museo e Gallerie Nazionali di Capodimonte, oeuvre en rapport, Naples, Eglise de la Trinità delle Monache, oeuvre en rapport, Naples, Eglise de la Trinità delle Monache+
Personnes : Jérôme, saint - Osuna, Duc d'+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - saint - Saint Jérôme réveillé par les trompettes - Vision d'un saint - Vision de saint Jérôme - Ribera, Jusepe de, Saint Jérôme entendant la trompette du Jugement Dernier
Techniques : encre brune - papier beige - pierre noire - collé en plein - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 7, p. 559