Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 30/01/2013 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

HERRERA Francisco de


Ecole espagnole

Reddition de Séville devant Ferdinand III, roi de Castille et de Leon

Vers 1671

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18422, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII34328

Numéros de catalogue :
Inv. Ecole espagnole k77

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
HERRERA Francisco de
L. BOUBLI

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Attribué à HERRERA Francisco de

TECHNIQUES :
Pierre noire, quelques traits de plume et encre brune, traces de contours soulignés au stylet, sur papier beige clair. Annotation en bas à gauche, à la pierre noire : 'Herrera el Joben' et annotation à la plume et encre brune, à côté de la signature : '2 Rs'. Autrefois collé en plein. Selon une note manuscrite de Lizzie Boublie, le doublage du dessin avec l'inscription en bas à droite '1644 Fco de Herrera (el viejo)' a été enlevée le 30 avril 1990 par André Le Prat.
H. 00,178m ; L. 00,286m

HISTORIQUE :
Louis-Philippe, domaine privé, Paris, en 1838 (Archives du Lourve, I DD 123, fol. 23) ; Inventaire des biens privés de Louis-Philippe rendus à la Maison d'Orléans en 1850 (Archives du Louvre, I DD 122, fol. 74) ; le dessin ne fut pas retrouvé) ; demeuré au Louvre ; marque du Louvre (L. 1886 a), en bas à droite. Montage ancien conservé séparément.
Dernière provenance : Louis-Philippe, biens privés


COMMENTAIRE :
La scène montre Ferdinand III le Saint (1198-1252) roi de Castille et de Leon, recevant sur un plateau les clés de la ville de Séville du gouverneur maure Achacaf. Cette scène déjà traitée par plusieurs peintres sévillans au XVIIe siècles, surtout par Francisco Pacheco en 1633 (Reddition de Séville, Séville, Cathédrale), puis par Zurbaran en 1634 (cycle de la vie de saint Pierre Nolasque au cloître des Buis du couvent Nuestra Senora de la Merced Calzada à Séville), cette représentation est sans doute liée aux fêtes liturgiques en l'honneur de Ferdinand en 1630 : selon les chroniqueurs de l'époque, celles-ci préparaient les célébrations officielles de 1671, date de la canonisation du roi, vénéré comme un saint depuis la prise de Séville. Les incisions marquant les contours principaux du dessin laissent supposer qu'il a pu préparer une gravure. L'analogie avec le 'Portrait allégorique de Charles II et Marianne d'Autriche' (Vienne, Albertina, Graphische Sammlung) vient appuyer l'attribution de la feuille du Louvre à l'artiste. (L. Boubli et A. E. Perez Sanchez, dans cat. exp. Dessins espagnols : Maîtres des XVIe et XVIIe siècles, Paris, Louvre, 1991, n° 66). L. Boubli date ce dessin autour de 1671 (Louvre, Département des Arts graphiques inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, RMN, n° 77, p. 90, 91).

INDEX :
Collections : Louis-Philippe, biens privés
Lieux : Séville, Vienne, Albertina, oeuvre en rapport, Séville, cathédrale, oeuvre en rapport, Séville, Couvent Nuestra Senora de la Merced Calzada, oeuvre en rapport, Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Séville+, Castille+, Séville, Couvent Nuestra Senora de la Merced Calzada, Cloître des buis+
Personnes : Ferdinand III, roi de Castille et de Leon - Achacaf, gouverneur maure de Séville - Pierre Nolasque, saint+ - Jaime Ier d'Aragon, roi+ - Pacheco, Francisco, oeuvre en rapport - Zurbaran, oeuvre en rapport - Clément X+ - Charles II, roi d'Espagne+
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Canonisation de saint Ferdinand - Reddition de Séville devant Ferdinand III, roi de Castille et de Leon - Reconquête espagnole - Pacheco, Francisco, Reddition de Séville - Zurbaran, Francisco de, Cycle de la vie de saint Pierre Nolasque
Techniques : encre brune - pierre noire - collé en plein - papier beige clair - stylet - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 7, p. 549