Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/04/2007 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME SEVILLAN XVIIè s


Ecole espagnole

Projet de retable

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18413, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
MI7
NIII35396

Numéros de catalogue :
Inv. Ecole espagnole k161

LOCALISATION :
Grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME SEVILLAN XVIIè s
L. BOUBLI

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
CANO Alonso

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis d'encre brune, rehauts de gouache blanche, traits de pierre noire, sur papier beige clair. Restauré en 2007
H. 00,650m ; L. 00,301m

HISTORIQUE :
F.H. Standish ; legs de F.H. Standish au roi Louis-Philippe, 1841 - Louis-Philippe, vente Paris, 6 décembre 1852, partie du n° 570 - Acquis par le musée du Louvre ; marque du Musée (L. 1886a), en bas à droite.
Dernière provenance : Louis-Philippe, biens privés
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1852


COMMENTAIRE :
'Attribué à Alonso Cano dans le catalogue de la vente Standish, ce projet de retable fut justement rejeté du corpus de l'artiste par Wethey. Mais les éléments architectoniques et les motifs ornementaux situent ce retable important dans l'entourage du maître, à Séville ou à Grenade, au tournant du siècle (vers 1660 au plus tard). Les allégories, sans doute destinées à être modelées en stuc, représentant la Foi et la Charité assises sur les volutes du fronton brisé, la Force et la Tempérance (?) sous l'archivolte médiane s'apparentent aux dessins de Cano. La Tempérance (?) offre une technique et une physionomie comparables à la figure du 'Retable de sainte Catherine' (Hambourg, Kunsthalle), exemple significatif de la conception décorative de Cano. Les niches abritant saint Pierre et saint Paul entourent le tabernacle du soubassement dans un même esprit que le compartiment inférieur du 'Retable de saint Jean l'Evangéliste' (1635-1637) de l'église Santa Paula de Séville.' (L. Boubli et A. E. Perez Sanchez, dans cat. exp. Dessins espagnols : Maîtres des XVIe et XVIIe siècles, Paris, Musée du Louvre, 1991, n° 121). '(...) Les allégories de la Foi et de la Charité sont disposées comme celles du projet de maître-autel de l'église Notre-Dame de Guadalupe, attribué à Francisco de Mora (Madrid, Biblioteca Nacional, inv. 365). (...)' (L. Boubli, Louvre, Département des Arts graphiques, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, n° 161, p. 146)

INDEX :
Collections : Standish - Louis-Philippe Ier, roi des Français - Louis-Philippe, biens privés - Standish, Frank Hall
Lieux : Madrid, Bibliothèque Nationale, oeuvre en rapport, Paris+, Hambourg, Kunsthalle, oeuvre en rapport, Madrid, Chapelle de Nuestra Senora de Guadalupe, oeuvre en rapport, Séville, église Santa Paola, oeuvre en rapport
Personnes : Paul, saint - Pierre, saint - Cano, Alonso+ - Mora, Francisco de, oeuvre en rapport - Cano, oeuvre en rapport
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Allégorie de la Charité - Allégorie de la Foi - Allégorie de la Tempérance - projet de retable - Allégorie de la Force - Retable de sainte Catherine - Retable de saint Jean l'Evangéliste
Techniques : encre brune - gouache blanche - lavis d'encre brune - rehauts de gouache blanche - papier beige clair - pierre noire (traits) - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 7, p. 546