Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/04/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

ANONYME ITALIEN XVIIIè s


Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)

Hercule et Omphale

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18160, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII6349
MA5893

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
ANONYME ITALIEN XVIIIè s

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
GHEZZI Pier Leone
Catherine Legrand Loisel, 1998

TECHNIQUES :
Pierre noire, lavis gris. Posé sur un montage du XVIIIe siècle.
H. 00,170m ; L. 00,247m

HISTORIQUE :
Pierre Peyron, vente Baudoin Versailles 1786 partie du n° 225 ; Charles Paul de Saint Morys, saisie des biens des émigrés en 1793, marque du Louvre (L. 1955).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.779, chap. : Ecole de Bologne, carton 54. (...) Num¿ro : 5893. Nom du ma¿tre : Idem [[ Ghezzi, Pierleone /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 3. D¿signation des sujets : Hercule et Omphale. Dessin lavé sur crayon, et attaché sur papier. Dimensions : H. 17 x L. 25cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
'Personnalité incontournable de la Rome cosmopolite de son temps, Ghezzi fut peintre, graveur, décorateur, archéologue, collectionneur, musicien amateur et caricaturiste. C'est cette dernière activité qui a fait passer son nom à la postérité. L'importance de son rôle a été reconnue par les chercheurs contemporains et son oeuvre graphique a été identifiée, notamment parmi les restes de son fonds d'atelier conservé en grande partie au Louvre. Le dessin appartient à la période de jeunesse et n'est pas relié à une composition documentée, mais il est caractéristique des goûts de l'artiste pour les compositions mythologiques aimables traitées avec la grâce rococo du début du XVIIIe siècle. Le thème, emprunté aux Héroïdes d'Ovide, du héros incarnant les plus hautes vertus du courage et de la force, échangeant par amour ses vêtements et ses occupations avec Iole dont il était épris constitue un thème récurrent dans la peinture profane de cette époque' (Catherine Loisel dans cat. exp. Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013, n° 39). Voir aussi : Catherine Loisel, dans 'Pier Leone Ghezzi, Settecento alla moda', Ascoli Piceno, 1998., fig. p. 59.

INDEX :
Collections : Peyron, Pierre - Saint-Morys
Personnes : Amour - Hercule - Omphale, reine de Lydie
Sujets : Hercule et Omphale - MYTHOLOGIES - Héroïdes, d'Ovide
Techniques : lavis gris - pierre noire

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 7, p. 490